Note de lecture : The Dream Team Nightmare, par Portia Tung

Note : 8 ; Une aventure dont vous êtes le héros … et où vous apprenez des choses chemin faisant.

Il s’agit d’un livre sur le coaching agile. Mais plutôt que de vous laisser chausser vos chaussons, l’auteur a choisit une approche résolument ludique (et immersive) : un livre dont vous êtes le héros ! Les étapes proposées (à la fin desquelles nous lecteur, devons prendre une décision) font une à deux pages, mais la plupart du temps un peu moins d’une page. Et l’histoire couvre ainsi 256 pages.

En fait, votre aventure prendra plus ou moins de temps en fonction des choix que vous faites. J’ai eu le malheur de faire un sans-faute et l’aventure s’est trouvée pliée en une paire d’heures !

Comme je l’ai dit, le narratif est une suite d’étape. Chaque étape reflète une situation que l’on rencontre souvent en contexte de coaching (car oui, ce livre traite de coaching). Nombre de ces situations, la plupart en fait, font l’objet de dialogues entre les protagonistes, c’est à dire l’équipe à coacher, et le coach qui dans ce cas est le lecteur.

Lire la suite

Publicités

Note de lecture : Drive, par Dan Pink

Note : 7 ; Une étude en profondeur et bien illustrée de la motivation intrinsèque.

Cet ouvrage est désormais un classique, et pour de bonnes raisons ! Une partie non négligeable de l’ouvrage de Jurgen Appelo, Management 3.0 provient en effet de ce texte. Ce livre parle de motivation, c’est d’ailleurs son titre en français : motivation 3.0 ; Ce sont 215 pages en 6 chapitres et des brouettes qui sont nécessaires à couvrir le sujet. Les brouettes étant ici importantes.

L’introduction du texte nous plonge directement dans une expérimentation scientifique, celle qui amènera à comprendre qu’au delà de la carotte et du bâton, il existe un niveau de motivation qui trouve sa source dans l’accomplissement même de la tâche : la motivation intrinsèque. C’est sur ce chemin que nous entraine le chapitre 1, partant de la motivation 1.0, celle qui guidait notre instant de survit aux premiers temps de l’humanité, vers la motivation 2.0, qui connut son sommet durant la révolution industrielle. Les chapitre 2 et 2a étudient les raisons pour lesquelles cette motivation intrinsèque ne fonctionne pas … sauf quand elle fonctionne ! Enfin, le chapitre 3 nous met en évidence les types « X » et « I » : pendant que le type « X » s’appuis sur la motivation extrinsèque (la carotte et le bâton) qui sont la marque de la motivation 2.0, le type « I » met à jour la motivation intrinsèque, celle du 21ème siècle. Il s’agit donc bien de passer du mode « X » au mode « I ». C’est l’objet de la seconde partie.

Lire la suite

Note de lecture : La Communication sans violence, par Marie-Jeanne Trouchaud

Note : 4 ; Quelques idées qui font réfléchir, mais assez peu d’idées concrètes au final.

La CNV (communication non violente) est un thème récurent en coaching. Avec ce petit livre (il compte 170 pages) je comptais trouver les éléments essentiels de la CNV. De ce point de vue c’est une déception, mais elle m’incombe car le titre ne prétends pas traiter spécifiquement de la CNV. Voyons ce qu’il en est.

Tout d’abord, le texte compte 9 chapitres, répartis en 3 parties distinctes. La première d’entre-elles, « les origines de la difficulté de communication » comprend les 3 premiers et occupe une cinquantaine de pages. Au premier chapitre, « les causes du conflit », on autopsie sur 27 pages ce qui crée un contexte défavorable à la communication : conversation basée sur les opinions ou les croyances, cadre de référence ou plus simplement conflits d’intérêts et lutte de pouvoir.

Le second chapitre couvre le rôle des émotions, celles qui sont adaptées, celles qui sont inadaptées. C’est assez légèrement abordé sur une dizaine de pages. Du plus ce chapitre est extrêmement orienté vers la relation avec les enfants. C’est dommage (en tout cas, cela ne me convient pas), d’autant que ce sujet est plus universel que la relation adulte-enfant.

Lire la suite

12 leçons (durement) apprises de transition agile : le live !

Ça a marché pour moi, mais je ne pas garantir que cela marchera pour vous … peut-être la 13ème leçon à garder en mémoire en visionnant mon intervention lors du Printemps Agile 2015.

J’avais posté ici-même le support de présentation il y a peu. Si vous acceptez d’en prendre pour 50 minutes, le propos vous éclairera encore d’avantage. Si j’ai le courage, je convertirais même le tout en article comme je l’ai fait pour la plupart de mes présentations. Mais il faudra être patient.

Si l’éclairage est loin d’être parfait, c’est difficile à nier (et difficile à gérer avec une projection), le CEMU a fait un remarquable travail de montage avec le support. C’est une excellente surprise, qui va bien plus loin qu’une simple synchronisation. Merci et bravo à eux.

Une transition agile en 12 leçons apprises

J’avais évoqué il y a peu le Printemps Agile 2015. J’y ai présenté un retour d’expérience sur le projet Linky en 12 « patterns » pratiques pour accompagner cette transition. Voici le support de ma présentation, en attendant la mise en ligne de la vidéo et une hypothétique version rédigée.

Linky, c’est le grand projet ERDF de mise en place du « compteur intelligent ». Une grande aventure qui a amené le plateau de développement Parisien (12 équipes de développement) à basculer vers un fonctionnement agile. Cette présentation ne raconte pas l’histoire du projet : Jean-Hugues Hamelin et Nadim Elbaba qui la vive de l’intérieur depuis un bout de temps l’ont raconté avec plus de pertinence et d’intérêt que je n’aurais pu le faire lors du ScrumDay 2015. Non, ici c’est de mon point de vue de coach accompagnant ces équipes que je parle.

Printemps Agile 3ème édition, le19 Mars 2015

Pas de repos pour les braves ! Le Printemps pointe le bout de son nez, même si ce n’est pas évident. A Caen, on souhaite faire de cette date emblématique le rendez-vous traditionnel de l’agilité à Caen. Le programme s’annonce à la hauteur, comme vous pouvez le juger !

Vous aurez sans doute remarqué que je figure dans ce programme ! Voici le teasing de ma session :

Accompagner la transition agile d’un grand projet agile : l’expérience Linky
Basculer en agile un très gros projet est un challenge, pour certains cela peut même apparaitre comme une ineptie. Pourtant c’est que le projet Linky a décidé de faire ! Un tel choix fait émerger des difficultés souvent absentes de projets plus petits : culture « cycle en V » omnisciente, grandes équipes, intégration dans l’architecture du SI, etc.
Pourtant, si la route reste longue, les signes de succès sont réels. Au cours de cette session, nous allons aborder 12 leçons apprises lors de cette importante transition agile toujours en cours, en y associant des conseils.

Bien sûr, c’est à Caen ! Mais même si vous ne pourrez y assister, sachez que les sessions de l’an dernier ont été filmées ! Vous pouvez ainsi retrouver ma Session Scrum Shu Ha Ri de l’an dernier.

J’ai donc bon espoir qu’il en sera de même cette année, même s’il faut pour cela attendre un peu…

Printemps Agile 3ème édition, le19 Mars 2015