Note de lecture : Unix, utilisation administration système et réseau, par Christian Pélissier

Note : 5 ; Unix pour les bénédictins, mais néanmoins très utile !

Je n’ai encore jamais croisé un bouquin sur Unix qui soit une franche tranche de rigolade. Celui-ci ne fait pas exception. En fait son style est franchement monacal. Je ne vais pas passer en revue les 37 chapitres composant les 750 pages de ce pavé. Et rester au niveau des 3 parties serait trop succinct.

Si l’aspect premier est rébarbatif, en y regardant de plus près, l’ouvrage est plutôt bien fait, à mi-chemin entre le manuel de référence et le guide de l’utilisateur, avec une prédominance pour ce dernier aspect. Tout d’abord le texte a le bon goût d’être finement découpé : 37 chapitres, c’est en moyenne une vingtaine de pages par chapitres. Le style est très sibyllin, mais il se débarrasse ainsi des circonvolutions qui rendraient l’ouvrage moins efficace. Il y a au moins 3 choses que j’apprécient :

  • Les exemples clairs de la ligne de commande. Cela ne se limite pas à la syntaxe, mais à l’usage réel que l’on peut en faire dans une séquence type.
  • Les variantes BSD et Système V sont présentées. Ce choix paraitra évidemment aujourd’hui un peu désuet.
  • Les commandes connexes sont évoquées : ainsi sur la création de répertoire, on parle de la façon de les supprimer, etc…

Lire la suite

Publicités

Management Workouts 3.0, par Jurgen Appelo

Management Workout, c’est le titre du dernier ouvrage de Jurgen Appelo. Le management workout, ce sont des exercices conçus pour pouvoir être mis en oeuvre « dès lundi matin » ! Cette présentation en survole un certain nombre.

  • Improvement dialogues : Ou comment générer des conversations nous guidant vers l’action.
  • Personal Maps : Ou comment gérer la relation à son travail et à ses collègues en terme de distances physiques et cognitives.
  • Kudo Box : Savoir valoriser le remerciement, c’est déjà changer la dynamique des relations dans une organisation.
  • Work Expo : Une organisation doit savoir être fière du travail de ses collaborateurs… et le montrer !
  • Project Credits : Comment penser le titre de votre job ou gérer votre réputation ?
  • Salary Formula : Comment concevoir les abaques salariaux ?
  • Delegation Board : Où comment partager le niveau de décision entre managers et équipes.
  • Metrics Ecosystem : Comment mesurer la performance d’une organisation et quels sont les impacts de ces pratiques ?
  • Merit Money : Le système des bonus ne porte pas la collaboration que l’on souhaiterai dans l’organisation. Repensons la façon de rétribuer !
  • Yay Questions : Des questions qui nous invitent à célébrer ce que nous avons bien fait !

Lire la suite

Agile Playground #18 : c’est mon tour !

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas pris une part active à l’animation du Playground. L’occasion faisant le larron, la nécessité d’expérimenter un jeu autour de la mise en oeuvre de Scrum me donnait enfin l’occasion de prendre une part active à la soirée. Mais tout ceci n’est que vantardise de ma part : en réalité j’étais plutôt le co-animateur de ce jeu dont ma collègue Claire avait pratiquement fait tout le travail de préparation.

Mais revenons au début de cette 18ème rencontre. Une rencontre orchestrée par Cédric Chevalérias dans les locaux de Valtech que nous retrouvions ! Au programme : 3 jeux en parallèle et un Ice-Breaker.

Ice-Breaker : autour des rôles de Scrum

C’éait une demande venant d’Ideascale : faire un ice-breaker autour des rôles de Scrum. C’est Frank Beulé qui a relevé ce challenge en adaptant un autre jeu !

image

Lire la suite

Note de lecture : Cross-Platform GUI Programming with wxWidgets, par Julian Smart et Kevin Hock avec Stefan Csomor

Note : 4 ; Pas un truc qu’on lit pour le fun !

Les frameworks IHM en C++ ne sont pas mort ! Et ce volume de 540 pages (hors annexes) compte bien nous en faire la preuve avec wxWidgets. Le bestiaux compte 20 chapitres, il faudrait aussi y ajouter presque 100 pages d’annexes.

Les deux premiers chapitres (assez courts) sont là d’une pour nous présenter très brièvement l’historique de wxWidgets, puis un « hello world » qui nous montre déjà une certaine ressemblance avec MFC…

Dès le chapitre 3 on rentre dans le dur avec la gestion des évènements. Je trouve la prose et les explications assez sèches. D’un autre côté, la petite taille des chapitres aide…

En comparaison, le chapitre 4 « Windows basics » fait plutôt mouse costaud avec ses presque 100 pages ! La prose me semble assez décousue et si la présence de nombreux tableaux de référence semble rassurante, elle fait ressembler ce chapitre d’avantage à un manuel de référence qu’à un tutorial.

Lire la suite

Scrum Shu Ha Ri, le live

Voici la vidéo de ma présentation « Scrum Shu Ha Ri » faite lors du Printemps Agile organisé à Caen. Un grand merci à l’équipe du CEMU qui a effectué la prise vidéo et le montage.

Vous pouvez retrouver cette vidéo (et d’autres du Printemps Agile) sur cette page. J’avais par ailleurs fait deux posts sur cette conférence, accessibles ici et ici, et une galerie photo visible ici.

Le support de cette présentation se trouve ici. J’ai par ailleurs rédigé un article un article s’appuyant sur le matériel de cette présentation que vous trouverez ici.

Open-Space des pratiques Agiles

Deux mois se sont écoulés depuis notre rendez-vous précédent chez Zenika. Nous voici de retour pour échanger sur les pratiques. Au menu : petit groupe, provisions de bouche en mode collaboratif, et des sujets qui restent à choisir !

SAFe, est plus que LESS ?

Premier sujet autour de SAFe, décidément, l’un des grands sujets du moment. Peut-être du fait de son adoption récente par JC Decaux ?

En dépit des retours très positifs de Lissa Adkins, je reste très dubitatif sur ce framework. Ce retour de formation SAFe correspond plus à l’idée que je m’en fais. Disons que je suis très dubitatif, mais j’entend aussi des choses positives de la part de gens que je respecte…

Yannick lui, voit un indiscutable avantage à SAFe : la possibilité qu’il ouvre de parler aux DSI ! Je suis hélas d’accord avec lui, mais pour une toute autre raison : C’est une sorte de perversion de l’agilité pour la transformer en un processus classique tel que l’apprécie nos vieilles DSI poussiéreuses (vous avez dit RUP ?). Pas étonnant qu’il gagne de l’attention.

image

Lire la suite