Améliorer la société au Product Tank

Ce nouveau rendez-vous du Product Tank avait aujourd’hui un focus très clair et très particulier : des produits qui n’en sont pas … et surtout qui sont là pour améliorer la société. Nous étions accueillis à cette occasion au John Paul Lounge, un espace ouvert sur les Champs Elysées !

image

Un petit comité hélas pour un sujet pourtant si particulier et une soirée qui s’avèrera riche d’enseignements.

Lire la suite

Publicités

Agile Playground #16

L’Agile Playground ne se repose jamais … ou si peu ! Après une rencontre organisée mi-Juillet, on reprend nos bonnes habitudes dès mi-Septembre. Pierrick fait office de grand orchestrateur aujourd’hui. Et il nous propose un mode d’organisation inspiré de l’open-space, avec 2 catégories de propositions :

  • Les jeux que l’on souhaite proposer.
  • Les jeux auxquels on souhaiterait participer.

Le formule marche bien, nous recueillons quelques propositions, largement assez pour animer la soirée, pas trop pour ne pas être obligé de rentrer dans une gestion compliquée ! Voilà dejà une formule que l’on pourra rééditer !

image

Lire la suite

Note de lecture : Specification by Example, par Gojko Adzic

Note : 8 ; La référence sur le développement guidé par les tests. Book of the year 2014 !

Régulièrement, je retarde le moment d’ouvrir un livre que je sais excellent (de réputation) et qui prend la poussière sur une de mes étagères. Ce livre est de ceux-là ! Bien que Manning nous gratifie de temps en temps de titres non-techniques, il est assez étonnant de trouver celui-ci chez cet éditeur, probablement parce que ce n’est pas un livre pour remplir un vide thématique.

Il s’agit bel et bien d’un texte nous proposant un regard novateur sur les tests d’acceptance, même si l’auteur rappelle régulièrement au fil des pages qu’il fait suite à son ouvrage précédent « The Communication Gap ». Ce n’est pas non plus un livre très facile à lire, non qu’il soit volumineux car il ne compte que 250 pages, mais il s’appuie essentiellement sur de nombreux témoignages qui transforment le fil conducteur en une sorte de patchwork. Evidemment, ces nombreux témoignages qui sont autant de cas d’étude font beaucoup pour la crédibilité du texte qui est ainsi à la fois un travail digne d’un universitaire et l’œuvre d’un praticien de terrain. Venons-en au contenu.

L’ouvrage se découpe en 3 parties inégales. La première d’entre-elles ne compte que 60 pages réparties en 4 chapitres. Le premier chapitre nous laisse un peu dans le flou, il s’agit surtout d’un argumentaire étayé de témoignages sur la raison de s’intéresser à la spécification par l’exemple. On rentre dans le dur au chapitre suivant qui aborde la manière dont Gojko Adzic voit s’articuler le besoin depuis les « business goals » jusqu’à la « documentation vivante ». Les aspects amont sont par ailleurs l’objet de son ouvrage suivant « impact mapping ». On y apprend incidemment pourquoi l’auteur préfère « spécification par l’exemple » à « développement guidé par les tests d’acceptance ». Un chapitre à ne rater sous aucun prétexte ! Le chapitre 3 « living documentation » offre pour moi peu d’intérêt, sauf peut-être celui de couvrir le schéma de processus que l’auteur nous a exposé au chapitre 2 ? La spécification par l’exemple ne se veut pas une pratique spécifique aux projets agile, bien que ce soit un terrain de jeu naturel. Au chapitre 4, l’auteur aborde différentes façon de basculer d’un projet classique à l’écriture des tests en amont sous forme de patterns (bien qu’ils n’en empruntent malheureusement pas la forme).

Lire la suite

Agile at Home, par Henrik Kniberg

Changement de décors pour cette nouvelle présentation de Henrik Kniber : comment mettre en oeuvre les pratiques agile et Lean à la maison avec 4 enfants !

Kanban

D’abord le Kanban. Il y en a un peu partut chez les Kniberg ! Un Kanban commun pour les tâches partagées, sur le réfrigérateur pour les enfants ou encore pour préparer un barbequeue entre amis.
La famille Kniberg est partie durant 8 mois pour un « familly trip » autour du monde. Il y a eu un Kanban pour préparer cela aussi. Cela comprenait d’ailleurs une expérimentation du concept, avec un séjour de 4 jours à Londres.

WIP limite

Un problème récurrent avec les enfants : le bordel dans la chambre ! Un problème qui ne s’est pas posé durant leur voyage, car la quantité d’affaires à transporter était limitée. Alors on utilise le même système : on limite le nombre de vêtements à ce que peuvent contenir les tiroirs !
Un système qui s’étend ensuite à la cuisine, pour le lavage de la vaisselle, avec une pincée de « definition of done ».

Burnup chart

Junior a du mal a être dans les clous avec ses devoirs ? Son coach de père lui met au point un burnup chart a suivre lui-même au fur et à mesure qu’il fait ses devoirs.

Lire la suite

Soirée « fails » de l’agilité : une exclu du SUG !

Une soirée consacrée aux échecs de la mise en oeuvre de l’agilité, cela devait nécessairement commencer par un beau « fail ». Le mien fut d’oublier mon appareil photo ! Me voici condamné à utiliser mon téléphone portable et les images partagées par les autres participants !

Qu’à cela ne tienne, une excellente soirée s’annonce, bien que nous ne fassions pas salle comble. Mais avec au moins une quarantaine de participants, nous avons largement de quoi nous divertir. C’était annoncé : il fallait venir avec un « fail ». J’étais un peu inquiet, aurions-nous suffisamment de cas à nous mettre sous la dent ?

J’étais moi-même sollicité pour être l’un des membres du SAV, mais n’ayant jamais opéré avec Raphaël, Bertrand et Gwenael, impossible de savoir si notre quatuor allait fonctionner !

image

Lire la suite

La rentrée en open space !

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir notre premier rendez-vous agile de la rentrée. C’est d’ailleurs un agenda assez rythmé qui nous attend dans les semaines qui viennent !

Mais en ce 4 Septembre, c’est un open-space auquel Yannick nous a convié dans les locaux de Zenika. Beaucoup d’inscrits, peu de venus (environ une quinzaine), mais comme on dit dans les open spaces : les personnes qui sont là sont les bonnes personnes. Petit avantage : l’achalandage de notre place de marché va plutôt vite. C’est bien car ce sont 3 créneaux qui sont prévus pour ce soir !

image

Lire la suite