If customers aren’t willing to invest time and energy in developing a product that they say they need, well they should ask themselves if it really matters to them.

Jeff Sutherland

Jeff Sutherland
Publicités

Note de lecture : Software Design Decoded : 66 ways experts think, par Marian Petre & André van der Hoek with Yen Quach

Note : 7 ; L’essence du savoir-être de l’architecte dans une lecture éclair !

J’ai réellement été surpris en ouvrant mon colis Amazon, en découvrant ce volume guère plus grand qu’un livre de poche (et pas plus épais non plus). Plus surpris encore de découvrir qu’une page sur deux était couvert par une illustration et que chacune des « 66 ways » tenait en matière de descriptif, sur un seul paragraphe ! Résultat des courses : un lecture qui file en 1 heure 30 chrono, et encore sans forcer !

Malgré la brièveté de l’ouvrage, les auteurs ont tout de même divisé les 66 conseils en plusieurs parties. On débute avec « experts keep it simple », qui regroupe 6 patterns. Je choisirai parmi eux « experts do not overgenerillize », une pierre dans le jardin de ceux qui cherchent toujours la solution générique…

La seconde partie « experts collaborate » propose les 6 suivants. Ici, c’est « experts check with others continually » que je sélectionne. Cela me rappelle mon besoin de parler aux autres de mes idées alors même que je n’ai pas fini de les développer. 6 patterns encore (et l’on voit une récurrence se dessiner) pour la 3ème partie : « experts borrow ». J’y relève « experts use analogy », qui nous permet de réfléchir par comparaison.

Lire la suite

Note de lecture : Les Quatre Accords Toltèques, par Don Miguel Ruiz

Note : 3 ; Esotérique

Cet ouvrage est un classique du coaching agile. Et une précision s’impose qui va expliquer beaucoup de choses : Don Miguel Ruiz est un chaman ! En eux-mêmes, les 4 accords Toltèques sont un guide remarquablement simple et bien pensé :

  • Que ta parole soit impeccable : est l’accord principal (peut être le seul d’ailleurs) qui a trait à la congruence et l’honnêteté fondamentale. Par  » impeccable « , Don Miguel Ruiz signifie  » sans pêché « . Oui, on touche déjà à l’ésotérique. Mais j’y reviendrais.
  • Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle : Signifie qu’un avis ou une action n’engage que celui qui l’émet. C’est en fait évident, mais on l’a bien souvent perdu de vue. Avec cela en tête, on peut réagir plus calmement, parfois même comprendre le message sous-jacent aux paroles de l’autre.

Lire la suite

Finally, the days where a novice programmer can know all of a language are gone, at least for the languages in widespread industrial use. Few people know “all of C” or “all of Java” either and none of those are novices. It follows that nobody should have to apologize for the fact that novices do not know all of C++. What you must do—in any language—is to pick a subset, get working writing code, and gradually learn more of the language, its libraries, and its tools.

Bjarne Stroustrup

Bjarne Stroustrup

Note de lecture : C’est (vraiment ?) moi qui décide, par Dan Ariely

Note : 7 ; Petit traité d’économie comportementale à l’usage des products managers.

Nos comportements sont irrationnels… mais ils sont irrationnels d’une manière qui est en fait prévisible ! Tel est le point de départ que nous propose l’auteur, professeur de  » behavioral economics « . Le livre se veut être une déconstruction scientifique de mécanismes comportementaux apparemment illogiques, mis dans lesquels on retrouve des motifs récurrents. Aussi l’auteur s’appuie-t-il sur de nombreuses étude. Mais parfois…

Revenons au texte lui-même. La traduction française de celui-ci me semble tout à fait correcte. Elle est publiée chez Flammarion, comme nombre d’ouvrages du même genre. Au format poche le texte couvre 274 pages dans cette édition. Avec 13 chapitres, le découpage rythme bien la lecture.

Le chapitre d’introduction qui couvre les 25 premières pages raconte l’histoire de l’auteur, où comment de grand brûlé, il a fait la rencontre du behavioral economics et d’un professeur l’invitant à tester systématiquement ses hypothèses. Dès le chapitre 1, on aborde un aspect réellement essentiel : celui de la relativité, où comment nous sommes guidés vers certains choix, car d’autres nous le font paraître attrayant. Encore faut-il que ces choix possèdent suffisamment de traits communs pour permettre cette comparaison. Les 23 pages de ce chapitre s’appuient sur de nombreux exemples et études. Un trait récurent de l’ensemble des chapitres. Dernière leçon de ce premier chapitre : la comparaison suscite l’envie.

Lire la suite

Note de lecture : Spark in Action, par Petar Zecevic & Marco Bonaci

Note : 4 ; Une lecture ardue sur un sujet non moins difficile.

Le Big Data en temps réel ou au fil de l’eau est la grande tendance depuis 2016. Et si Storm a ouvert le bal, la grande vedette est aujourd’hui Spark. Ce nouveau volume de la série  » in action  » nous propose de faire le tour de Spark et de son écosystème en 14 chapitres totalisant 400 pages !

Spark est un framework Scala. Il fonctionne aussi avec d’autres langages tels quePython, mais avec de nombreuses limitations qui nous conduisent à nous rabattre sur Scala de toute manière ! C’est une petite difficulté, mais elle aurait été moindre si les auteurs n’avaient pas abusé des idiomes tels que le fameux  » _  » ! Autre aspect aussi assez frustrant : les auteurs nous amènent les fonctionnalités via le REPL disponible avec le framework. Mais comment se structure donc un développement avec Spark ? C’est une question à laquelle nous n’avons que peu de réponse ! On apprends juste à se servir des fonctionnalités.

La première partie  » first steps  » couvre une centaine de pages et regroupe 4 chapitres. Le chapitre d’introduction passe assez rapidement sur le map reduce et sur le big data temps réel (comme j’ai déjà quelques idées là-dessus je ne m’en offusque pas), mais fait du très bon travail pour expliquer et illustrer les différents composants de l’écosystème Spark et la manière dont ils s’agencent. Le second chapitre couvre lui deux sujets. Tout d’abord il aborde le setup de Spark ou du moins la distribution proposée par les auteurs sous forme d’un VM Vagrant. Un montage un peu compliqué je dois dire, mais qui doit isoler les problèmes de version de Python par exemple. Il couvre aussi les basiques de la manipulation des RDD. C’est d’ailleurs là que l’on commence à se frotter au REPL Spark…

Lire la suite