ScrumBeer d’Avril

La ScrumBeer, c’est un peu le freestyle du Scrum User Group. Petit rappel subliminal sur notre dernier rassemblement Parisien afin d’envoyer un signal subliminal pour la rentrée !

Agilité et formule 1

Une ScrumBeer apporte souvent son lot de discussion surprenante. Ces soir-là j’ai eu l’opportunité d’apprendre des choses passionnantes sur Renault F1.

image

Lire la suite

Publicités

ScrumDay 2015 : Scaling Dilemna, par Mary Poppendieck

Quand nous étions petits, nous étions fantastiques ! Maintenant que nous sommes plus gros … nous avons cessé d’être fantastiques. En fait, on ne communique plus aussi bien.

Quels sont les problèmes ?

  • La coopération
  • La complexité
  • L’état d’esprit
  • Le focus

Ce sont ces 4 points que Mary Poppendieck va développer dans sa keynote de ce second jour du ScrumDay.

Coopération

Quand l’entreprise grandit, on tend à l’organiser en silo. Et ça ne marche pas si bien que ça ! On peut prendre le problème dans l’autre sens, et mettre les fonctions (ou les fonctionnalités) en silo. Ce n’est guère mieux.

Lire la suite

Dave Snowden au Scrumday 2015 : Making Sense through Action

Faire une bonne transcription de la keynote de l’auteur du modèle Cynefin n’est pas chose facile. Je ne pense pas y parvenir. Son accent n’est pas évident, pour commencer. Ensuite, suivre son propos s’est souvent avéré pour moi difficile. Je vais donc plutôt passer en mode « morceaux choisis ».

Adopter l’approche scientifique

Dave Snowden nous met en garde contre l’approche par l’exemple: on ne saurait proclamer une réussite basée sur un nombre limité de succès. En fait, la théorie s’avère alors un meilleur fondement que la technique.

image

Des entreprises montrent des succès spectaculaires en faisant des choses différentes, mais il est illusoire de chercher à les copier

Lire la suite

Less is more avec Craig Larman

En préambule d’une formation LESS (j’y reviendrais bientôt), Greg Hutchings nous a permis d’assister à une présentation dans le cadre du Scrum User Group. Une présentation autour de LESS, bien entendu. De mon point de vue, une présentation de Craig Larman, ça vaut toujours le détour: ses talents d’orateur ne sont plus à démontrer et même si vous n’adhérez pas à la totalité de son propos, vous êtes sûr de repartir avec de nouvelles connaissances, des idées et surtout de quoi reflechir !

Pour commencer

Avant même d’aborder le thème même de la présentation et après la traditionnelle histoire drôle qui ouvre toujours ses présentations, Craig campe l’ambiance : je ne suis pas intéressé par vos opinions ! Je ne suis d’ailleurs pas non plus intéressé par MES opinions. Ce qui compte, ce sont les faits. Même les études de cas sont insuffisantes. Ce qui compte, ce sont les études menées de manière scientifiques sont des échantillons statistiquement signifiants et publiés dans des journaux à comités de lecture. Une approche scientifique sur laquelle l’orateur se revendique de Thomas Kuhn.

image

Lire la suite

L’Impact Mapping s’invite au French SUG !

Décidément, cette nouvelle année du French SUG voit émerger une nouvelle dynamique : celle de permettre aux membres de la communauté d’être acteur des évènements ! D’accord, pour l’évènement de février on peut argumenter que je suis un ancien membre du bureau… Mais ce n’est pas le cas de celui-ci . Il a été imaginé par Géraldine Legris, épaulée par Dragos Dreptate.

image

Lire la suite

Soirée « en finir avec… »

Cela faisait déjà un petit moment que je pensais à ma petite soirée mégalo à moi. Oh, surprise, elle a fini par avoir lieu ! Nous nous sommes donc retrouvé ce Jeudi 29 Janvier chez Zenika autour de ce thème. Cette fois, ce ne sont pas les intempéries, mais une grève inopinée des transports qui ont eu raison de l’enthousiasme de 2/3 des inscrits. Heureusement pour nous le format d’atelier que nous proposions se prêtait bien à un groupe plutôt restreint, une vingtaine de personnes.

Bon, c’est ma soirée, c’est donc à moi de faire l’ouverture !

Pas de répit pour les braves, on enchaines avec les propositions et les choix de sujets !

Lire la suite

Soirée « en finir avec… » organisée par le French SUG

Ca y est, je l’ai : Ma soirée mégalo à moi ! En effet, le 29 Janvier nous nous retrouverons sous l’égide du French Scrum User Group pour une soirée exceptionnelle « en finir avec… ».

Pourquoi une telle soirée ? Tout d’abord pour fair écho bien sûr à la série de post que je vous ai asséné depuis maintenant 3 étés, et que vous retrouverez encore quelque temps. Ensuite et surtout pour réfléchir ensemble à nos pratiques agiles : les comprendre et savoir les remettre en cause !

En effet, nous tenons pour acquis la nature agile des pratiques identifiées comme « bonnes pratiques ». Qu’en est-il réellement ? Quelle est la nature et l’objectif fondamental de chacune d’entre-elles ? S’inscrivent-elles vraiment dans notre système de valeur ou s’en éloignent-elles au contraire sous pretexte de compromis à un environnement aux antipodes de ce que nous voulons faire ? Notre acceptation inconditionnelle même de ces pratiques s’inscrit-elle dans un état d’esprit agile ? Mais là, je crois que nous avons déjà la réponse…

Si ma prose vous interpelle, rejoignez-nous le 29 Janvier ! Aucune promesse ne sera faite sur ce que vous pourrez en retirer, car cela dépendra largement de ce que vous saurez y apporter !

Soirée « en finir avec… » organisée par le French SUG

En route vers un nouveau sondage sur l’adoption de l’agilité

Le Frenchsug s’est déjà par deux fois livré à des sondages sur l’adoption des pratiques agiles. Le dernier en date commence a avoir quelques rides, car il date de 2010 / 2011. De plus, il avait été mené par des membres du bureau. Le bureau du Scrum User Group que nous avons aujourd’hui a décider de mieux procéder : faire participer la communauté à l’élaboration du sondage !

C’est donc à cette fin que nous nous sommes retrouvés entre-nous ce 12 novembre !

image

Lire la suite

ScrumBeer de Septembre : Histoire sans paroles…

Je rate rarement une Scrumbeer. Il faut vraiment qu’il y ait un empêchement pour cela. Cela a bien failli être le cas ce 25 Septembre, à cause d’une collision de date avec le meetup Product Tank, comme cela arrive bien trop souvent…

C’est donc tranquillement à 21h30 je me suis joins à notre petit groupe d’habitués. Auquel fort heureusement se joignent à chaque fois quelques nouveaux venus !

image

C’est Au Fut et à Mesure qui nous avions rendez-vous. Une idée originale, dans un lieu au concept très « tendance » ! Mais aussi hélas à la musique bien trop forte.

Lire la suite

Soirée « fails » de l’agilité : une exclu du SUG !

Une soirée consacrée aux échecs de la mise en oeuvre de l’agilité, cela devait nécessairement commencer par un beau « fail ». Le mien fut d’oublier mon appareil photo ! Me voici condamné à utiliser mon téléphone portable et les images partagées par les autres participants !

Qu’à cela ne tienne, une excellente soirée s’annonce, bien que nous ne fassions pas salle comble. Mais avec au moins une quarantaine de participants, nous avons largement de quoi nous divertir. C’était annoncé : il fallait venir avec un « fail ». J’étais un peu inquiet, aurions-nous suffisamment de cas à nous mettre sous la dent ?

J’étais moi-même sollicité pour être l’un des membres du SAV, mais n’ayant jamais opéré avec Raphaël, Bertrand et Gwenael, impossible de savoir si notre quatuor allait fonctionner !

image

Pitchons !

Finalement toutes ces craintes se sont avérées vaines ! Des cas proposés, nous en avons eu près d’une trentaine ! Tous proposés de bon coeur et dans la bonne humeur. En fait, ce succès a même un peu dépassé nos espérances. Nous n’avons pas bien correctement maitrisé la durée des pitches, ce qui au final s’est avéré un peu long.

image

Un point d’amélioration pour la prochaine fois.

Votons !

Un simple vote à points pour prioriser nos cas. C’est quelque chose que nous savons bien faire. En quelques minutes, nous avons réglé cela.

image

Jusqu’ici, le SAV n’a guère eu besoin de beaucoup s’activer. Ca va changer !

Le SAV à votre service !

Ce qui est au SAV reste au SAV ! Cela m’interdit d’être trop précis et surtout de nommer les cas représentés. Si le thème de la soirée n’avait exclu aucune approche agile, tous les cas tournaient autour de mises en oeuvre de Scrum. Les problèmes évoqués tournaient beaucoup autour des thèmes suivants :

  • Mise en oeuvre problématique de l’approche.
  • Casting des acteurs, beaucoup autour du PO.
  • Contexte inapproprié : budget fixe / coût fixe, contractualisation mal ficelée.
  • Jeux politiques ou relationnels.

Certains des cas exposés étaient même des combinaisons de plusieurs points énumérés ci-dessus !

Nous avons cherché à comprendre en remontant au mal se cachant derrière les symptômes. Le public a bien joué le jeu en rebondissant sur les points investigués. Parfois avec des questions « sans issues », mais l’investigation est un art difficile. Je me suis pour ma part efforcé de poser des questions inquisitrices. Dans un style complètement différent, Bertrand Dour nous a proposé ses résolution de problèmes façon « terminator ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça change ! J’en suis en tout cas reconnaissant à Bertrand : je manquais un peu d’énergie en fin de journée, ayant enchainé cette soirée avec une journée de formation !

image

Notre quatuor a finalement bien fonctionné, malgré ou à cause de 4 styles différents ? L’un de nous 4 avait souvent une idée d’angle d’attaque quand les autres étaient à sec, même s’il est vrai que nous avions souvent des manières différentes de voir le problème. Cela n’a pas semblé être une gêne au final.

Le deal était de trouver des solutions, pas moins ! Pas de rester en posture coach. Ne soyons pas prétentieux, je n’espérais pas aller jusqu’à la solution clé en main, pour autant que cela existe. Non, mais il était raisonnable d’espérer proposer des pistes sérieuses à explorer. Nous l’avons fait finalement souvent, quelques cas ardus s’étant par contre soldés par quelques idées pas forcément tangibles, donc que je ne classerais pas dans les solutions.

image

Nos chers animateurs ont demandé à l’assistance de voter sur la qualité des réponses. Si nous l’avons fait pour les premiers cas, cela est vite tombé aux oubliettes. Dommage, l’idée est bonne et aide à impliquer le public.

image

Enfin, nous avions prévu un « time boxing » de 15 minutes par cas. Je pense que c’est la bonne dose. Même si vu du côté du SAV, ce n’est pas si facile à tenir !

image

After !

Soat qui nous accueillait dans ses locaux proposait aussi les sandwiches pour se sustenter. Un accueil impeccable de bout en bout, je dois dire.

Hélas, je ne me suis pas tellement attardé, juste le temps d’échanger quelques mots avec les uns et les autres (et oui : seconde journée de formation le lendemain !). Le prochain rendez-vous devrait se caler vers la fin du mois prochain pour un « open-space de préparation du Scrum Day ». Annonce faite par Arnaud !

image

Entre-temps, ce même Arnaud nous aura organisé une Scrum Beer !

Cette soirée change résolument de ce que le Scrum User Group avait organisé jusque là ! L’agenda est probablement à adapter un peu. Nous avons été trop gourmands, je pense, concernant le nombre de cas. Mais le mot de la fin revient aux participants : voici leur appréciation :

image