Note de lecture : Pomodoro Technique Illustrated, par Staffan Nöteberg

Note : 7 ; Pragmatique, simple et rafraichissant.

Les auteurs scandinaves se suivent … et sans se ressembler, ils semblent tous faire preuve d’une redoutable efficacité dans la rédaction de leurs textes ! Après avoir dégusté Kniberg, Staffan Nöteberg nous offre le texte de référence sur le Pomodoro.

En soit, le Pomodoro est une technique simple, qui en fait peut se décrire complètement en 2/3 pages. Bien sûr, ici il est question de mieux que cela, et l’auteur développe au long des 7 chapitres de cet ouvrage toutes les facettes de la mise en pratique de cette technique, s’appuyant pour cela sur sa propre expérience et nous la faisant partager.

Je l’ai dit, le Pomodoro est une technique simple (c’est bien sûr l’une de ses qualités essentielles), il n’était donc pas nécessaire de nous asséner un pavé pour l’expliquer. Le texte n’est long que de 137 pages. En fait, il est même plus court, car comme l’indique le titre, le livre est « illustrated » au sens le plus littéral : chaque page fait l’objet d’une illustration (naïve, mais amusante et réussie), faite de la main de l’auteur, sur du papier quadrillé et en couleur (crayon à papier et gouache, si vous voulez tout savoir). C’est une première pour un livre d’informatique, mais cela se marie curieusement bien au texte. Du fait de ces illustrations, la taille réelle de ce texte ne couvre qu’environ 2/3 des pages, soit environ 90 pages.

Lire la suite

Note de lecture : Il était une fois Linux, par Linus Torvalds & David Diamond

Note : 5 ; Un éclairage unique sur la gestation de Linux

Une autobiographie du créateur de Linux, c’est assez intriguant. Linus Torvalds n’est guère connu pour sa prose, ni même en fait pour ses talents d’orateur. D’ailleurs il préfère communiquer avec du code qu’avec des mots. S’il existait un titre de « meilleur développeur au monde », il pourrait sans aucun doute y concourir.

Même s’il apparait en petits caractères, David Diamond n’est pas pour rien dans la genèse de ce texte. Il ne s’agit pas d’une grande littérature, mais néanmoins d’une lecture agréable et surtout éclairante sur ce qui a conduit Linus Torvalds à créer Linux, depuis son enfance, son caractère, ses passions. Mais aussi sur sa vie personnelle et ses prises de position. Dans la forme, il s’agit plutôt de dialogues, avec David Diamond ou plus souvent de sortes de monologues, généralement de Linus Torvalds et plus rarement de David Diamond.

Dans la première partie « naissance d’un nerd », Linus Torvalds nous parle de son enfance, de la Finlande et de sa scolarité jusqu’à l’université. Bref de tout son parcours avant Linux. Les chapitres sont courts et le style du créateur de Linux s’adressant au lecteur très engageant. Le tout se lit très bien.

Lire la suite