Estimation based on mutual trust and shared purpose used to guide and inform.

Tobias Mayer
 Tobias Mayer
Publicités

Note de lecture : The People’s Scrum, par Tobias Mayer

Note : 9 ; Scrum niveau « Ri ». Book of the year 2013 !

Le livre ne paie pas de mine : un petit format qui compte environ 150 pages et une annexe de 3 pages (la description de Scrum selon l’auteur !). Le contenu lui-même vient d’une sélection de posts de l’auteur en provenance de son ancien blog : Business Craftsmanship. Les posts eux-mêmes ont été un peu retouchés, mais à peine ! Le volume se présente donc en 3 parties, chacune découpées en environ une douzaine de posts.

Ainsi décrit, il n’y a rien qui attire spécialement l’attention ! Ce qui attire vraiment l’attention, c’est le contenu même des posts, l’angle pris par l’auteur. Ici, nul focus sur l’aspect folklorique des méthodes agiles. D’ailleurs on ne parle même pas de méthode, mais de communication, de savoir-être et de culture ! C’est un point de vue original et disruptif sur Scrum, où l’auteur met d’avantage le doigt sur l’aspect dépouillé du framework qui laisse la place à ce qui compte vraiment. Voyons cela, justement.

La première partie, « The Intrepid Explorers » est composé de 13 posts, qui couvrent 35 pages. Parmi ceux-ci, je retiendrai « the heart of Scrum », qui présente le Scrum board comme un forum de communication pour l’équipe, « distributed teams are not teams » qui pose bien la posture tranchée de l’auteur. « The agile explorer » est très significatif du point de vue de l’auteur sur l’approche agile, un état d’esprit de perpétuelle découverte, de remise en cause de l’organisation pour implanter l’ADN agile. Bien entendu, on ne peut faire l’impasse sur « the people’s Scrum » qui donne son titre au livre, véritable profession de foi de l’auteur sur sa vision humaniste de l’agilité.

Lire la suite

Réflexions sur la pensée agile, par Tobias Mayer

La keynote de cloture de l’auteur de The People’s Scrum lors d’Agile Spain 2013 évoque le “Business Craftmanship”, qui est également le titre de son blog. Tobias se centre et approfondis les fondement de la pensée agile. “people before process and tools” est une valeur dont on s’éloigne parfois sans même y penser. Tobias nous le rappelle !

Tobias était aussi présent à Agile EE pour évoquer les valeurs du “Tought Citizen”. Il nous parle d’inconfort, de courage et de “deep dialog”.