Bootstraper un déploiement continu sur le cloud avec CloudBees

En 25 minutes, Henrik Kniberg nous fait la démonstration depuis zero de la création d’une petite webapp type « hello world » sous Eclipse, avec son test local avec Jetty et ses tests unitaires, vers la mise sous Git dans CloudBees, l’intégration dans Jenkins et le déploiement dans un sandbox, toujours sur CloudBees. Partant de là, on complexifie l’application en y intégrant une persistance avec MongoDB sur la base des services accessible depuis la plateforme SaaS !

La vidéo montre en totalité le processus de réalisation, étape par étape, y compris la correction d’erreurs, sans rien omettre ! Un véritable guide à suivre pour construire sa première application sur CloudBees !

Publicités

Jouez en Kanban, re-tentez votre chance !

A mon grand dam, j’ai raté pas moins de 3 rendez-vous du FKUG, j’étais donc heureux de me rendre à celui-ci. D’autant plus heureux qu’il me permettait de m’essayer à l’un des jeux proposé lors d’un meetup précédent. J’avais d’ailleurs arrêté mon choix sur Kanbanzine que je souhaitais comparer au getKanban que je connais bien.

Dans les starting blocks

Nous étions accueillis chez Soat, dans leurs nouveaux locaux du 13ème arrondissement, à deux pas de chez moi ! Beaucoup de place pour s’ébattre, mais nettement moins de participants que prévus : j’imaginais 50 participants sur les 80 inscrits, nous étions un peu moins de 30 au final. Le foot d’un côté et les problèmes de transport de l’autre ont probablement eu raison de la pugnacité des uns et des autres !

On est agile, on s’organise, ou plutôt Gwenael nous aide à nous organiser.

image

Lire la suite

Agile France 2014, Bonus Track

Comme chaque année, il y a de nombreuses sessions que je n’ai pu voir. Je vais tenter d’y remédier en partie dans ce post.

Pour rappel les autres présentations, celles auxquelles j’ai assisté, sont couvertes ici et ici pour la journée du Jeudi. Elles sont ici et ici pour le Vendredi.

Projets Agiles, arrêtez les dérives

Cyrille Deruelle, en plus de sa présentation sur l’amélioration continue, a proposé ce sujet sur les projets agiles. Quelques clés et rappels pour ne pas pervertir nos pratiques et garder le cap sur ce qui est important.

Patrick Bobo a par ailleurs développé le contenu de cette session dans un post.

Lire la suite

Bientôt l’été !

J’en fais déjà une tradition : le blog va passer en régime estival. Essayons d’en dire plus.

Mon activité

L’an dernier, je vous avais fait part de gros changements. Ce ne sera pas le cas cette année, heureusement ! En fait, j’ai plusieurs petits projets personnels en cours ou à venir pour lesquels je dois me ménager un peu de temps. Mais il ne sert pas à grand chose d’en parler tant qu’ils ne sont pas arrivés à maturité.

Pour préparer la rentrée

Oui, il faut y penser dès à présent ! Il y a bien sûr des conférences et principalement la série des agile tours ! Le programme n’est pas encore fixé, mais je vise 3 présences sur ce dernier trimestre pas plus. Il reste à déterminer sur quels évènements.

Sur le blog

Malgré les sarcasmes de mes confrères, je suis bien décidé à vous relivrer mes notes de lecture has been (je pense à Pablo et Alfred, principalement…). J’en ai un paquet à écouler, donc ce ne sera pas la dernière année. Dans l’ensemble il devrait s’agir de textes accusant une vingtaine d’année environ !

Toujours dans la séquence nostalgie, j’ai aussi quelques articles écrits il y a une dizaine d’année d’année. J’attendais une opportunité pour les replacer : ce sera fait !

En finir avec…

Ce n’est pas très logique de sortir ce genre d’écrits à l’époque où la fréquentation baisse, mais je récidive dans cette voie.
Ce sont 5 opus que je vous ai livré sur les deux années précédentes. Ont déjà subi mon traitement impitoyable :

Je vise 3 sujets pour cet été. Cela parait peu, mais ces posts me demandent vraiment beaucoup de travail et de recherche. L’an dernier, je me suis même limité à deux ! Je vous laisse deviner les sujets que je me prépare à aborder. Vous pouvez laisser un commentaire si vous avez une idée.

L’été commencera le 1er Juillet ! A très bientôt.

Note de lecture : Loosely Coupled, par Doug Kaye

Note: 7 ; Du Web Service à l’ESB

Tout d’abord une précision: si vous cherchez un ouvrage sur la mise en oeuvre technique des Web Services, ce n’est pas le bon livre. Cela dit, il en existe plein et celui-ci viendra en complément, car ce livre ne traite pas de mise en œuvre technique, mais d’aspect architecturaux liés à l’utilisation des Web Services dans un contexte SOA. Les grandes questions que pose cet ouvrage sont : comment puis-je utiliser les Web Services pour effectuer l’intégration de systèmes ? Quels sont les briques technologiques qui manquent et comment les compenser ? Bien sûr, ayant lu ce livre presque 5 ans après sa parution, j’en ai raté l’approche novatrice en bonne partie car ce sont ni plus ni moins que les bases de l’ESB que l’auteur pose ici ! Mais même en arrivant après la bataille, le texte éclaire l’approche Web Service proposée ici (attachement + couplage faible + asynchronisme) qui a été emmprunté par l’ESB et peut nous permettre de mieux exploiter ceux-ci correctement. Allons voir plus en détail le contenu des 320 pages de l’ouvrage.

Le livre est intelligemment découpés en 20 chapitres dont la longueur varie de 10 à 25 pages. Le format du livre étant également plus petit qu’à l’accoutumée, chaque chapitre se lit donc aisément, ce qui est une bonne chose.

La première partie, intitulée « perspectives » est composée de 5 chapitres. Elle campe les besoins d’infrastructures d’une architecture d’intégration de services, d’abord en rappelant l’historique au chapitre 1 (Corba, COM, DCE, EAI, etc…), ce qui est synthétique et bien fait. Ensuite le chapitre 2 met en perspective les Web Services avec les technologies vues précédemment et les avantages relatifs de cette technologie. Le chapitre 3 nous projette dans l’extrapolation, l’évolution des technologies « en devenir » et des « mainstream » pour stigmatiser l’importance des Web Services. Les chapitres 4 et 5 sont complémentaires et servent de charnière pour le reste du livre : que manque-t-il à la technologie Web Services pour être une pièce maîtrise du SOA et de l’intégration de services.

Aux 58 pages de cette première partie succède une seconde partie longue de 82 pages et intitulée « concepts ». les 5 chapitres qui la compose détaillent les paradigmes que l’auteur juge importants par rapport au SOA. Le chapitre 6 développe la volet intégration et poursuit une discussion commencée au chapitre 2. Les chapitres 7 et 8 nous aident à comprendre les corollaires d’une architecture d’intégration basée sur les Web Services et pourquoi le style orienté document doit être favorisé par rapport au style RPC. Les chapitres 8 et 9 sont dédiés à l’architecture asynchrone et pourquoi ce style doit être favorisé en intégration de services.

La troisième partie « technologies » est consacrée … eh bien au volet technologique ! Ce sont de nouveau 5 chapitres et 90 pages qui sont dédiés à cette avant-dernière partie. Le volet « sécurité » s’y taille la part du lion, avec 2 chapitres et 46 pages. Le premier chapitres met en évidence les besoins (intégrité, authentification, non-répudiation, etc…) rien de bien original mais fort bien expliqué. Le second chapitre propose des solutions, bien que celles-ci soient souvent, disons originales (comme le XML firewall). Un chapitre est consacré aux transactions et plus précisément aux transactions applicatives. La surcouche orchestration n’est évoquée que brièvement car elle sort du cadre de cet ouvrage, tout comme l’aspect déploiement qui est traité assez légèrement.

La dernière partie « stratégie » interpelle les managers. Quid de la qualité de service (chapitre 16) ? Qu’en est-il des SLA et de l’externalisation de services (chapitres 19 et 20). Enfin la gestion de projets d’intégration est traitée aux chapitres 17 et 18.

Bref, voilà un ouvrage qui vaut le détour. Il n’est pas purement technique et ne vous apprendra pas à développer ou utiliser des Web Services mais donne des clés pour créer une architecture intelligente basée sur cette technologie.

image

Référence complète : Loosely Coupled, the missing pieces of web services – Doug Kaye – RDS press 2003 – ISBN : 1-881378-24-1 ; EAN : 9 781881 378242

Loosely Coupled: The Missing Pieces of Web Services

https://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/1881378241?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on