Note de lecture : Ctrl Shift, 50 games for 50 ****ing days like today, par Mike Bonifer & Jessie Shternshus

Note : 4 ; Des jeux aux finalités pas toujours claires et un style pas très accessible.

Ce petit livre part d’une idée, ou plutôt deux idées liées au changement : le contrôle, qui est perspective, opportunité et le « shift » qui est l’inattendu, les possibilités. Sur la base de cette idée, les auteurs nous proposent 50 jeux pour appréhender le « shift » et le « control ». Ils se rassemblent en journées thématiques destinées à permettre la sélection du jeu en fonction de l’humeur ou de l’ambiance.

Le livre lui-même est court, environ 200 pages sous un petit format. Le sous-titre parle de « jeux », mais je les appellerais plutôt exercices, très largement inspirés du théâtre d’improvisation. Ils sont à utiliser non pas en atelier dédiés mais pendant la vie quotidienne de l’équipe, pour colorer celle-ci d’une prise de conscience particulière. Bien que les auteurs ne l’évoquent pas, il m’apparait qu’un débriefe adapté dans un format court peut conclure harmonieusement la journée en encrant les prises de conscience.

Les jeux (ou les exercices comme je préfère les appeler) ont un descriptif très court, il s’agit juste d’un cadre avec éventuellement quelques guidelines. Mais n’attendez pas un descriptif du déroulement, nous sommes bel et bien dans le monde de l’improvisation. Par exemple, « this is your lucky day » est un appel à l’action pour nos collègues, pour commencer quelque chose plutôt que discuter ou donner notre opinion.

Le SMOG, qui illustre le « cleaning day » nous aide à identifier et prioriser les tâches dont nous avons besoin de nous débarrasser pour faire place nette. Le « no brainer » nous vient de Debra Hockenberry pour nous obliger à déconnecter les gestes conditionnés et faire appel à nos sens à l’aide d’un miroir. Le « stories from the futur » est lui directement inspiré du solution focus, bien que cela ne soit pas spécifié. « if money is no object » nous propose de jouer à un hypothétique « 5 pourquoi » pour nous aider à briser nos carcans de pensées. Il fait face à une difficulté récurrente et mérite sans doute d’être essayé.

Le texte fourmille d’idées. J’avoue que je ne me vois pas les essayer toutes, probablement même pas la moitié. Je dois l’avouer, les exercices ne correspondent pas à mon style mais sans doute est-ce pour cela que je devrais commencer à essayer ? Pour le débutant, les guidelines manquent un peu de consistance et c’est assez frustrant. Les auteurs ont essayé de mettre du dynamisme dans le style d’écriture, ce qui conduit le texte à être plus difficile de lecture qu’il ne devrait être, sans être toutefois hermétique.

Ctrl Shift, 50 games for 50 ****ing days like today, par Mike Bonifer & Jessie Shternshus

Référence complète : Ctrl Shift, 50 games for 50 ****ing days like today – Mike Bonifer & Jessie Shternshus – BDI Publishers 2015 – ISBN : 978 0 9862965 9 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.