Note de lecture : The Unified Process Inception Phase, par Scott W. Ambler & Larry L. Constantine

Note : 2 ; Pratiquement le désappointement annoncé !

Autant prévenir tout de suite, ce livre est une compilation d’articles parus dans « Software Development », ce qui peut expliquer l’aspect quelque peu hétéroclite de l’opuscule. L’intérêt des textes eux-mêmes est assez variable et va de passable à intéressant.

Les 280 pages de ce volume sont structurées en 7 chapitres qui sont autant de thèmes. Chaque chapitre rassemble lui-même plusieurs articles. Aucune originalité dans le premier d’entre-eux qui s’intitule sobrement « introduction ». Pour me faire mentir, ce chapitre-ci n’est pas une compilation d’article, mais une introduction, à Unified Process d’abord et à la phase d’inception ensuite. Ce n’est pas mal du tout en fait.

On rentre dans le dur au second chapitre « Best practices for business modeling » qui rassemble 5 articles sur 45 pages. A part peut être l’article consacré aux cartes CRC, les autres donnent vraiment l’impression d’être rentrés aux forceps dans ce thème. Le pire étant je pense la présentation d’UML par Scott Ambler qui n’a pas grand-chose à voir avec la choucroute. Si les contributeurs ont du mal à comprendre ce qu’est la modélisation métier, cela s’arrange au chapitre 3 consacré aux exigences. Et cela commence même très bien avec l’article d’Ellen Gottesdiener dédié au décodage des besoins métier. J’approuve aussi l’article suivant qui clame les droits du client, signé par Karl Wieger. L’article sur le JAD et les règles métiers méritent aussi une mention. Finalement seul le papier de Scott Ambler (encore lui) finira dans la corbeille du même nom.

Ce sont 5 articles qui sont aussi consacrés au workflow des tests au chapitre 4. Les idées développées ici sentent largement la poussière. Seuls deux émergent du lot : « Determining your project qualty priorities » de Johanna Rothman ainsi qu’un papier ayant trait au code review par Karl Wieger. La teneur des propos de ces différents propos n’a par ailleurs pas grand-chose à voir avec un contexte UP. On attaque le workflow « Project Management » au chapitre 5. Ce ne sont pas moins de 18 articles qui figurent ici ! Avec pas loin de 90 pages, le chapitre est un mastodonte. C’est même une compilation d’articles ayant certes trait à la gestion de projet, mais pas forcément à Unified Process et encore moins à la phase d’inception ! Si un chapitre accuse son âge, c’est bien celui-ci ! On y parle planification, risque management, processus tayloristes et WBS. Même les articles de Karl Wiegers me paraissent surranés. Seuls ceux de Jim Highsmith et Dave Thomas annoncent l’ère agile.

Pour contraster, les 20 pages du chapitre 6 dédié au workflow « environnement » paraissent bien légères. Le chapitre est fort creux et aucun des 4 articles n’a vraiment retenu mon attention. Il est surtout question d’aspect process des outils et l’on mesure la distance qui nous sépare de la fin des années 2010 quand il n’est nulle part ici fait mention d’industrialisation ! Le chapitre 7 clôture l’ouvrage sur quelques considérations pour faire le lien avec la phase d’élaboration. On parle de 3 pages pour ce chapitre.

Je n’ai pas aimé l’absence de continuité, mais surtout la connexion extrêmement ténue à la phase « inception » d’Unified Process. Il est pratiquement impossible de se faire une idée de ce qu’est la phase d’inception à la lecture de ce livre, alors qu’il devrait au contraire creuser ce sujet en profondeur ! En réalité le livre est un assemblage d’articles de la revue « Software Development » dont l’éditeur s’est dit que l’on pouvait les identifier à la phase d’inception d’Unified Process. Ce n’est pas le cas.

Scott Ambler, comme à son habitude, essaye de se réapproprier le sujet en y ajoutant de nouvelles phases et workflow « indispensables » et en garnissant l’ouvrage de références à ses propres travaux. C’est très agaçant. Vous ne perdez pas grand-chose en évitant ce livre, même si certains articles restent intéressants.

The Unified Process Inception Phase, par Scott W. Ambler & Larry L. Constantine

Référence complète : The Unified Process Inception Phase: Best practices in implementing the UP – Scott W. Ambler & Larry L. Constantine – CMP books 2000 – ISBN: 1-929629-10-9

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.