Note de lecture : Turn the Ship Around !, par L. David Marquet

Note 10 ; Eclairé, passionnant et inspirant ! Book of the year 2016 !

Encore un livre qui prenait benoitement la poussière sur une de mes étagères, attendant de propices vacances pour être enfin lu. Eh oui, j’ai attendu 3 ans pour un livre qui méritait d’être dévoré aussitôt ! Cet ouvrage est assez atypique, non seulement parce qu’il a été écrit par un militaire, un commandant de sous-marin nucléaire, mais parce qu’il associe le narratif de la préparation au déploiement du sous marin avec les principes de leadership que veut promouvoir l’auteur.

David Marquet nous invite à découvrir un nouveau type de Leadership : celui dont l’objectif est de faire émerger d’autres leaders, plutôt que de conduire des suiveurs. Pour David Marquet, tout a commencé à bord de l’USS Sunfish quand son commandant lui a suggéré d’exprimer son intension et l’a laissé l’expérimenter. C’est cette demi-heure qui deviendra la source de son inspiration pour une nouvelle aventure : une façon radicalement nouvelle d’appréhender le commandement de son sous-marin, l’USS Santa Fé.

Ce livre est une histoire, celle de la préparation au déploiement du Santa Fé, sur une période de 6 mois. Un commandement qu’il n’était pas préparé à prendre et un sous-marin très mal noté. Je ne vais pas développer ici les 29 chapitres qui constituent les 220 pages de ce livre. Il se compose de 4 parties, mais ce sont les parties 2 à 4 qui forment essentiellement le précis de coaching qu’est également ce texte.

La première partie s’articule essentiellement autour de la prise de conscience du modèle « leader-followers », quels en sont les limites et les travers. Sur l’histoire qui est déroulée, il s’agit essentiellement de toute la phase préparatoire à la prise de commandement de David Marquet. Chaque fin de chapitre se conclut par une série de questions que l’auteur nous adresse pour nous obliger à mieux réfléchir et comprendre la manière dont notre management fonctionne aujourd’hui.

Tout comme la première partie, la seconde partie est longue d’une cinquantaine de pages. Elle s’intitule « Control ». Ici, comme au long des parties suivantes, chaque chapitre s’articulera autour de ce qu’il nomme un mécanisme, qui figure en gras dans le texte. Dans cette partie, le mécanisme le plus important est sans nul doute l’usage du « j’ai l’intention de… » pour que les suiveurs passifs puissent à leur tour devenir des leaders ! Ceci s’accompagne de mécanismes subalternes, probablement plus classiques comme cesser de donner des solutions ou éliminer les systèmes de contrôle top-down. On retrouve aussi le « penser à haute voix » qui sera repris par Stanley McChrystal dans « Team of Teams ».

La 3ème partie couvre le second « C » : la compétence. Elle nécessite à son tour un peu plus de 50 pages. Quelques éléments clés sont au centre de ce thème.

  • S’appuyer sur des « actions délibérées », des actions qui seront réfléchies plutôt que des processus répétitives effectuées en débranchant le cerveau.
  • Apprendre, partout et tout le temps. C’est comprendre et admettre que tirer le maximum d’enseignements de ce que nous faisons fait partie de notre travail.
  • Spécifier des buts, pas des façons de faire. Cette approche est la clé pour permettre de décentraliser les décisions.

Finalement, le 4ème partie adresse le 3ème « C » : la clarté. C’est elle qui permet à tous les membres de l’organisation quel que soit leur niveau ou leur rôle de comprendre et s’approprier la mission de l’organisation. L’auteur construit ce volet final à l’aide de quelques éléments clé :

  • La confiance et la protection des personnes. Elle est payée en retour de fidélité et d’engagement.
  • Utiliser les principes fondateurs pour guider les décisions. Les choix doivent être congruents avec les principes et valeurs affichés.
  • Faire preuve d’une reconnaissance immédiate pour renforcer les bons comportements. L’appréciation d’un geste ne doit pas attendre une future évaluation.
  • Encourager une attitude de questionnement plutôt que d’obéissance aveugle.Difficile de rendre justice à ce livre dans une note de lecture.

Ce texte est tout à la fois un récit passionnant, un voyage initiatique et un précis de coaching ! Il invite à la découverte et au questionnement. Bref, je le recommande vivement, bien entendu.

Turn the Ship Around !

Référence complète : Turn the Ship Around ! – L. David Marquet – Penguin Book 2012 – ISBN : 978 1 59184 640 6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s