Note de lecture : Le Point de bascule, par Malcom Gladwell

Note : 8 ; Les mécanismes de la viralité décryptés et illustrés avec brio.

L’un des « moteurs de la croissance » que nous propose le Lean Startup est la viralité. Seulement voilà : la viralité, ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval ! Attirer des millions de subscribers ne s’obtient pas par hasard. Il y des circonstances et des mécanismes qui rendent cela possible. La totalité du texte s’articule autour des 3 éléments fondamentaux de l’épidémie : les déclencheurs, le principe d’adhérence et le contexte.

Les déclencheurs sont des éléments humains, des profils particuliers qui sontle sujet du chapitre 2 :

  • Les connecteurs, sont les personnes impliqués dans différents groupes parfois très distants, ils sont les entremetteurs entre des personnes que tout sépara apparemment.
  • Les mavens sont des référents, des personnes reconnues pour un jugement éclairé s’appuyant sur une connaissance approfondie du sujet. Ou parfois de multiples sujets. Ce sont vers ces personnes que l’on se retourne pour savoir où acheter un produit, où passer une bonne soirée.
  • Les vendeurs sont les personnes à même de convaincre. Ce ne sont pas des camelots, mais souvent des personnes douées d’une empathie rayonnante. Ce sont eux qui vont enclencher l’action chez leurs interlocuteurs.

Le principe d’adhérence concerne le message : quelle forme doit prendre celui-ci pour avoir un impact majeur sur l’audience ? C’est de l’émission « sésame street » qu que l’auteur prend son premier exemple. En résumé le e chapitre 3 nous dit : être adhérent, c’est être inoubliable.

Le troisième volet du point de bascule concerne l’importance du contexte. L’auteur illustre ce point avec la diminution de la criminalité à New-York et comment celle-ci a été amorcée en jouant en premier lieu sur le contexte : les tags dans le métro et la fameuse « no broken window ».

Ce livre est à la fois clair, instructif et passionnant. Chaque élément est illustré d’exemples, le premier étant issu de la révolution Américaine. L’auteur ne s’arrête pas là, il nous présente aussi des personnes réelles, ce qu’il appelle les « oiseaux rares » qui sont les fameux connecteurs, mavens et vendeurs du second chapitre.

Les morceaux sont mis ensemble via deux études de cas qui renforcent la compréhension du framework en fin d’ouvrage. Un livre qui se lit littéralement en une traite.

Le point de bascule

Référence complète : Le Point de bascule, comment faire une grande différence avec de très petites choses – Malcom Gladwell – Flammarion 2008 (V.O. : The Tipping Point ; Little Brown 2000) – ISBN : 978 2 0812 8574 3

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s