Note de lecture : Practical Apache Struts2, par Ian Roughley

Note : 4 ; Raisonnable, mais c’est bien tout.

Ce livre cible, sans surprise, le développeur Java d désirant s’initier à Struts 2. Il ne nécessite pas vraiment de connaissances préalable du développement d’application Web en java, car on est en gros pris en main dès les tâches les plus simples. Voyons ce que le livre à a nous proposer. Tout d’abord, il est de taille moyenne, avec 326 pages découpées en 10 chapitres, un départ raisonnable, avec un découpage raisonnable.

Le premier chapitre est clairement superflu, il traite de généralités sur le Web 2.0, les principes comme « convention over configuration », l’injection de dépendances, etc. Passons vite !

Le second chapitre est destiné à nous mettre le pied à l’étrier. La moitié du chapitre est consacré … à Maven 2, tandis que le reste évoque les différents fichiers de configuration nécessaires pour commencer le projet. Mais c’est un peu confus.

Le 3ème chapitre est plus théorique, et finalement un peu intéressant : il décrit la cinématique de Stuts 2 et son architecture.

Le 4ème chapitre (on est déjà à la page 70) marque le réel début du livre avec la description de l’architecture d’une application Struts 2. Voulant tout décrire, l’auteur s’égare hélas parfois un peu sur MySQL, le développement agile ou Hibernate. En fait l’objectif est de permettre d’appréhender la globalité de la construction de l’application, pas seulement Struts 2.

Au chapitre 5, on aborde tout ce qui concerne la manipulation de données : modèle, actions, updates, templates, etc. C’est un gros chapitre avec 55 pages.

Les chapitres 6 et 7 abordent des aspects plus avancés de struts : Les workflows (chapitre 6) et la sécurité (chapitre 7).

Le chapitre 8 revient sur un problème récurrent : l’implémentation de recherches et l’affichage paginé de liste de résultats. Pas grand chose à en dire non plus.

Le chapitre 9 fait état de sujets plus originaux : l’intégration de flux RSS, l’intégration illustré par une intégration Google Maps (et donc du geocoding) et l’appel de Web Services.

Il était incontournable qu’Ajax soit mentionné. C’est chose faite au dernier chapitre. Le toolkit Dojo est intégré à cet effet. Mais curieusement, un exemple d’intégration avec GWT est également montré (mais en 5 pages seulement). Pourquoi faire cela ? Mystère…

Bref, le bouquin fait le boulot. Il n’y a pas de quoi s’extasier non plus. Ce texte ne fera pas de vous un gourou de Struts 2. Pour ma part, j’aurais aimé un texte condense en 200 à 250 pages.

image

Référence complète : Practical Apache Struts2, Web 2.0 projects – Ian Roughley – Apress 2007 – ISBN : 978 1 59059 903 7

Practical Apache Struts2 Web 2.0 Projects

https://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/1590599039?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s