L’agilité à grande échelle chez Spotify, par Henrik Kniberg & Anders Ivarsson

Dans cet article, les auteurs décrivent la façon dont Spotify est parvenu à maintenir une dynamique agile malgré une montée en taille importante et rapide sur les 6 dernières années. Elle s’appuie sur un petit nombre de concepts organisationnels

Les squads

A mi-chemin entre la Scrum Team et la Feature Team, le squad est doté d’une mission sur le long terme, possède un espace de travail en propre et regroupe toutes les compétences nécessaires à sa mission. Son mode de travail s’inspire du Lean Startup, mais ici on appelle cela “think it, build it, ship it, tweak it”. Les squads bénéficient aussi des 10% hack days inspirés des 20% ou des exploration days de Jurgen Appelo (c’est la même chose).

L’objectif, sinon la clé est d’avoir des squads autonomes.

Les tribus

Les squads sont nombreux : il y en a 30 chez Spotify. Ils sont regroupés en tribus. Une tribu est focalisée sur une problématique métier particulière est fonctionne un peu en “incubateur de startup”. Elles sont de taille variées mais ne dépassent pas 100 personnes.

Les tribus organisent leur propres rassemblements et partagent outils, idées, etc… 

Les chapitres

Ce sont des regroupements “transverses” de personnes de même domaine d’expertise. Ils se rencontrent régulièrement pour partager outils, expérience, challenges, etc.. Chaque chapitre est géré par un manager qui est de fait le responsable hiérarchique de ses membres … mais est lui-même membre d’un squad avec des responsabilités opérationnelles ! Les chapitres sont locaux aux tribus.

Les guildes

Ce sont des communautés d’intérêt, plus informelles que les chapitres. Elles sont transversales à l’entreprise et regroupent souvent les chapitres correspondant des différentes tribus. L’animateur d’une guilde l’est à temps plein. 

Là aussi, la lecture du Management Workout de Jurgen Appelo peut être instructive…

L’organisation dans son ensemble

Elle est en quelque sorte matricielle. La dimension dominante est celle du “quoi”, l’axe opérationnel, donc les squads et les tribus. Il y a une seconde dimension, celle du “comment” qui correspond aux chapitres et aux guildes.

Et bien d’autres choses…

Voilà, il s’agit juste de l’apéritif pour vous encourager à lire cet article par ailleurs fort bien écrit et illustré. Il y a de nombreux éléments que j’ai passé sous silence, comme la gestion des dépendances entre les squads.

Spotify est une entreprise dont la structure dominante est tournée vers l’opérationnel. Elle rompt avec les structures traditionnelles orientées compétences qui fragmentent l’organisation en silos, obligeant les projets à franchir les obstacles entre ces silos, consommant temps et énergie et souvent aussi hélas, vidant les projets de leur substance !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s