Note de lecture : Impact Mapping, par Gojko Adzic

Note : 8 ; Simple, puissant et très facile à lire !

A peine un livre, cette nouvelle prose est plutôt un livret de 70 pages. Et encore ! Nombre d’entre elles sont couvertes entièrement ou partiellement de figures pour non-voyants. Alors, comment prendre au sérieux un texte qui, entre nos mains, ressemble d’avantage à une plaquette publicitaire qu’à une prose solide, sérieuse et dense ?

La réponse est simple : il suffit de lire le livre ! Tout d’abord la technique elle-même est non seulement intéressante, elle est en train de devenir un grand classique de la définition des produits. Elle me rappelle en partie la pyramide de Leffingwell, mais projetée dans une réelle pratique agile, et m’évoque également le “start with a why” de Simon Sinek. L’autre aspect est la prose très épurée. On sent que l’auteur, loin d’avoir essayé de noircir du papier, à cherché à épurer sa prose. Au final, on obtient un texte très simple et court. Justement, le contenu, parlons-en !

Il est compose de 3 chapitres. Je les appelleraient “chapitres” même s’ils ne sont pas présents ainsi.

Le premier chapitre “what is an impact map” nous montre ce qu’est une “impact map” et l’illustre avec deux exemples. L’explication est très claire, mais le but de ce chapitre n’est pas d’indiquer comment on procède pour construire cet outil.

Le second chapitre “the role of impact map” fait le lien entre cette pratique et d’autres du monde agile : les user stories, le MVP du Lean Startup, le design thinking (une référence aussi importante que celle des users stories !). Ce chapitre donne de nombreuses références complémentaires, plusieurs à chaque page, en fait !

Enfin le troisième chapitre “creating an impact map” nous propose un processus complet de construction de la map en plusieurs étapes, dispensant de nombreux conseils pratiques au long du chemin. Ce chapitre se termine par différentes catégories d’anti-patterns, qui auraient mérité leur propre chapitre.

Vu la taille de l’ouvrage, celui-ci se lit très, très vite … et c’est tant mieux ! Notre temps est précieux et l’on appréciera l’auteur qui sait être concis et cependant nous livrer de la matière. La dernière page tournée, on pense quand même que l’auteur aurait pu donner un peu plus de corps à son propos. Par exemple, deux études de cas nous faisant vivre la construction de la map auraient donné un aspect plus concret à cette pratique. Je me dis aussi que les chapitres 2 et 3 auraient pu être intervertis avec profit (sauf les anti-patterns). Mais au final, je suis très satisfait par cette lecture.

Il s’agit là d’un investissement de temps extrêmement minime, n’en faites pas l’économie !

impact-mapping

Référence complète : Impact Mapping : Making a big impact with software products and projects – Gojko Adzic – Provoking Thoughts Ltd. 2012 – ISBN : 978-0-9556836-4-0

Impact Mapping: Making a Big Impact with Software Products and Projects

http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/0955683645?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s