The Software Preservation Group

http://www.softwarepreservation.com/

Notre discipline n’est plus si jeune. Elle accuse 65 ans, enfin à peu près en fonction de ce que l’on s’accorde à considérer comme l’informatique moderne…

Mémoriser, référencer les documents ayant trait à cette histoire devient une tâche importante à laquelle le SPG s’attelle. Cela reste très partiel, souvent Wikipedia fait même mieux, mais le SPG référence aussi de vieux documents introuvables ailleurs !

The Software Preservation Group

Publicités

DSDM Adapté à Scrum

DSDM continue d’intéresser son microcosme, mais celle que je considère comme la moins agile des méthodes agiles a échoué à mon avis à se répandre de manière majeure, contrairement à Scrum. “si tu ne peux vaincre ton ennemi, embrasses-le !”. C’est ce que fait Andrew Craddock, chairman de DSDM en proposant ce framework DSDM adapté à Scrum !

Un article complémente le propos de l’orateur, que je vous propose ici.

Retrouvez cet article et d’autre sur le site du DSDM.

IP v6 par pigeons voyageurs, c’est possible et c’est prévu : RFC 6214

Bien sûr, c’est une plaisanterie. Au départ c’était même un poisson d’avril lancé en 1990 sous la dénomination RFC 1149. Il n’en reste pas moins que cette RFC émise en bonne et dû forme (la traduction française est disponible ici) est parfaitement implémentable … et implémentée !

Une mise à jour de cette norme eu lieu en 1999 sous la dénomination RFC 2549, y ajoutant la notion de qualité de service.

Cette dernière mouture de la RFC, la 6214 émise en 2011 prends en charge l’IP v6.

Chaque version de la RFC devient plus élaborée que la précédente, et en développe les concepts. Est ainsi développé le cas du “tunelling” lorsque certains porteurs en mangent d’autre emportant leur “payload” dans leur système digestif. Pour autant que celui-ci ait été écrit sur un support résistant aux sucs gastriques…

IP v6 par pigeons voyageurs, c’est possible et c’est prévu : RFC 6214

97 Things Every Programmer Should Know

J’avais fait la note de lecture de cet ouvrage il y a un bon moment. Grace à la licence “creative commons”, vous pouvez librement bénéficier de son contenu.

Un Wiki a aussi été créé, justement dans le but de permettre les contributions collectives autour de cet ouvrage.

Kevlin Henney, qui a été le rédacteur en chef de ce volume s’est appuyé sur son contenu pour une Keynote. En voici le support