Note de lecture : The Unicorn Project, par Gene Kim

Note : 7 ; Une intrigue passionnante pour illustrer les « 5 idéaux » de l’auteur.

Gene Kim est co-auteur de plusieurs ouvrages gravitant autour du devops, dont « The Phoenix Project », un texte romancé s’inscrivant dans la continuité de « The Goal » D’Eli Goldratt. Cette fois, il vole en solo de nouveau sur un texte romancé dont l’intrigue s’entrelace avec celle de The Phoenix Project.

La prose occupe un peu plus de 330 pages d’un texte rythmé sur 19 chapitres, mais ceux-ci servent surtout à rythmer l’histoire. Ce sont plutôt les 3 parties qui sont le découpage important. Nous avons droit à une vingtaine de protagonistes dans cette histoire, mais tous n’ont pas la même importance. Nous suivrons surtout Maxine Chambers, « placardisée » au projet Phoenix en servant de bouc émissaire pour un grave problème survenu alors qu’elle était en vacances. Kurt Reznick à la tête de la « Rebellion team » est aussi un personnage majeur, tandis que Sarah Moulton joue le rôle de la méchante. Nous retrouvons aussi épisodiquement Erik Reid du livre précédent, dans un rôle assez curieux. A titre personnel, j’ai bien aimé la présentation « Star Trek » des protagonistes.

Le début est assez lent. Nous assistons surtout durant les 4 premiers chapitres aux affres de Maxine arrivant au sein du Phoenix Project, paralysée par une organisation silotée et procédurière. Ce n’est qu’au chapitre 5 que nous découvrons la Rebellion Team. De manière générale, cette première partie développe largement les dysfonctionnements qui peuvent être observées dans ce type d’organisation. Le paysage dressé, ou la vision d’horreur devrais-je dire, l’est avec beaucoup de détails et de réalisme, mais on n’y apprend rien. Cette première partie introduit toutefois dans ses dernières pages, les « 5 idéaux » qui forment la colonne vertébrale du texte.

La seconde partie introduit la renaissance du projet Phoenix (si je puis dire) et nous introduit le premier idéal : Localité et simplicité des traitements. L’occasion pour l’auteur de pousser aussi ses préférences : la programmation fonctionnelle avec Clojure. Parmi les autres aspects abordés que j’ai notés, figure la manière dont la dette technique est prioritairement abordée chez les GAFAM, ou l’enfer du merge et des comités de validation. La fin de cette seconde partie est consacrée au rapprochement des UX et à la connexion avec les utilisateurs sur le terrain.

Dans la 3ème partie, l’équipe de Maxine est sur la pente ascendante, illustrant le second idéal : Focus, Flow & Joy. Ces premières réussites laissent à l’équipe la possibilité d’éradiquer les gênes et les problèmes qui se présentent à elle, mettant en œuvre le 3ème idéal : l’amélioration du travail quotidien. Le prochain objectif est le « black Friday ». Mon take-away de ce chapitre sont les 3 horizons de Geoffrey Moore, brillamment illustrés ici.

The Unicorn Project est moins riche en contenu que « The Phoenix Project », mais le story-telling est captivant. Le volet « gourou » joué dans les 2 ouvrages par Erik Reid est moins présent ici. L’accent est mis sur la découverte et la résolution des situations sur le terrain par Maxine et son équipe. Le point central du livre est les 5 idéaux qui sont illustrés progressivement. Il ne s’agit pas de quelque chose de nouveau, mais d’une nouvelle façon de formuler des principes connus. Au fond, je n’ai rien appris de nouveau ici, mais cela ne doit pas nécessairement être le but d’un livre. Un story-telling très bien construit, comme c’est le cas ici, nous permet d’améliorer la compréhension, l’appropriation de principes que nous avons déjà vus. Ne passez pas à côté du plaisir de lire ce texte.

The Unicorn Project, par Gene Kim

Référence complète : The Unicorn Project – Gene Kim – IT Revolution 2019 – ISBN : 978 1 942788 76 9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.