Note de lecture : Traité du Zen et de l’entretien des motocyclettes, par Robert M. Pirsig

Note : 8 ; Un road-trip qui associé aventure humaine, réflexions philosophique et réparation des motos !

Le plus curieux dans ce livre, c’est le titre ! En fait, il n’est guère question de Zen, mais on y évoque bien l’entretien des motocyclettes. Ce livre, c’est un road-trip, que l’auteur entreprends avec son fils, à moto. Ou plus exactement un Chautauqua ainsi que le qualifie l’auteur. Le livre en lui-même est difficile à décrire, et je vais faire de mon mieux.

La trame de fond est le road-trip que j’ai évoqué. C’est l’aventure que l’auteur a imaginée pour renouer le contact avec son fils, entreprise qui s’avérera ardue, et leur fera traverser la moitié des Etats-Unis. Très vite on y rencontre un 3ème personnage, Phèdre, dont on finit par comprendre qu’il s’agit de l’auteur lui-même, avant son internement en hôpital psychiatrique, mais qu’il dissocie de lui-même. Phèdre à une vie, une pensée propre et surtout sa propre quête, celle de la « Qualité ». C’est d’ailleurs à ce moment que cet autre moi s’empare de l’auteur.

Les passages consacrés à Phèdre sont les plus ardus du livre, l’auteur y développe ses points de vue philosophiques, ou plutôt ceux de Phèdre. Nombre de réflexions sont toutefois réellement transposables, par exemple :

  • Les multiples évocations de la méthode scientifique et la manière dont elle peut être quotidiennement utilisée.
  • La dichotomie entre les modes « romantique » (inspiration, vision, intuition) et « classique » (structure de la pensée, approche scientifique).
  • Les divers écueils de nos modes de réflexion : blocages, freins et revers…

Bien entendu, il serait fastidieux de faire la liste des sujets abordés. L’un des aspects les plus passionnants du livre est la comparaison des modes de réflexion évoqués plus haut et la réparation des motos. Oui, ce qui est évoqué dans le titre n’est pas une blague. L’auteur y détaille sa manière de procéder pour non seulement faire face aux écueils énoncés, mais aussi aborder cette activité en tant que source d’apprentissage et d’accomplissements. Ces passages sont réellement passionnants.

Un livre hors des normes et hors de mes capacités à lui rendre justice. Ce sera à vous de vous faire votre propre idée.

Traité du Zen et de l’entretien des motocyclettes, par Robert M. Pirsig

Référence complète : Traité du Zen et de l’entretien des motocyclettes – Robert M. Pirsig – Editions du Seuil 1978 (V.O. : Zen and the Art of Motocycle Maintenance ; William Morrow & Co 1974) – ISBN : 978 2 7578 3493 0

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.