Note de lecture : Creating Great Teams, par Sandy Mamoli & David Mole

Note : 5 ; Recette pratique d’auto-selection d’équipe en 4 actes.

Plutôt qu’un livre, il s’agit d’un mini livre, car il ne couvre que 80 pages, et un seul sujet d’ailleurs : l’auto-formation d’équipes ! C’est donc un livre dédié ç une pratique et une seule, qui a pour objective de bien la couvrir. Les auteurs ont une bonne expérience de mise en place de « place de marché » de création d’équipes, essentiellement en Nouvelle Zéland et nous font partager celle-ci.

Le texte comporte 7 chapitre, on commence par une introduction sur les équipes stables sur 9 pages. Celui-ci est assez bateau, avec un réquisitoire d’arguments déjà bien connus pour l’auto-selection. Seuls quelques références d’étude méritent d’être notées. Passons.

Par contre le chapitre 2 rentre bien dans le concret avec les étapes de préparation. Il y en a 6. Voici 17 pages bien utilisées. Progressons encore avec la préparation « du jour d’avant » en 4 étapes au chapitre 3, où comment se rendre prêt pour un événement fluide. Là aussi les auteurs nous découpent cela en étape, il y en a 4. A noter la FAQ bien utile qui collecte déjà les questions qu’ont pu avoir les auteurs.
L’événement lui-même est le sujet du chapitre 4. Un processus en étapes pour rester dans le style. Il faut en compter 10 ici. Les 14 pages de ce chapitre couvrent de manière très détaillée le déroulement de la journée, l’agencement de l’espace d’échange et le cas difficile des « laissés pour compte ». Bref, c’est complet ! Un événement qui n’est pas suivi de faits est pire que de ne rien faire. Le chapitre 5 est consacré à suivre la balle et c’est sur 7 pages.

Le chapitre 6 est encore plus court si c’est possible avec 4 pages. Il s’agit du retour d’expérience des auteurs sur les effets positifs de l’auto-selection en matière de cohésion et de stabilité des équipes. On n’y parle guère d’effets négatifs… N’y en a-t-il donc pas ? Enfin le livre se referme sur le chapitre 7 : les effets à long terme sur la productivité et le motivation. Les 7 pages consacrées à ce ce sujet sont assez intéressantes, car les auteurs ont effectivement mesuré des choses !

Le livre est assez court, mais la pratique abordée ne nécessite pas non plus un roman fleuve ! J’aime bien l’idée d’un ouvrage consacré à une seule pratique et allant au fond des choses sur celle-ci. Peut-être aurait-on peu aborder des patterns spécifiques car tous les évènements ne doivent quand même pas se ressembler à 100 ? Toutefois, les auteurs vont vraiment au bout des choses et décomposent complètement le déroulé, le contrat est donc rempli.

Seule l’étroitesse du sujet modère ma note à 5 plutôt qu’à 7.

Creating Great Teams

Référence complète : Creating Great Teams, How self-selection lets people excel – Sandy Mamoli & David Mole – Pragmatic Bookshelf 2015 – ISBN : 978 1 68050 128 5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s