Delivering Push, par Ethan Cerami

Note : 4 ; Les facéties de l’histoire…

Voilà un bouquin rigolo. Il faut dire qu’il parle de « l’avenir » du Web et qu’il ne date pas d’hier. Bien sûr, toutes les technologies évoquées, plus ou moins propriétaires, ont été depuis abandonnées sans qu’elles aient connues de réel succès. Mais sans doute ont-elles jalonnées ce qui a suivi. Bref, ce texte apporte un petit éclairage historique, bien qu’il soit très clairement obsolète !

Ce sont pas moins de 400 pages structurées en 19 chapitres qui forment cet ouvrage.

La première partie regroupe les 4 premiers chapitres. Pourquoi le push ? Quels sont les acteurs et les technologies ? Ce sont à ces questions que répondent les 64 pages qui la compose. C’est plutôt clair, bien écrit et bien illustré.

Ce sont également 64 pages (vous avez bien compté, on en est à 128…) qui forment les 3 chapitres de cette seconde partie. Elle est consacrée entièrement à la technologie Netcaster de Netscape. Ca ne va cependant guère en profondeur : un premier chapitre pour en faire le marketing, un second pour s’intéresser au point de vue de l’utilisateur et le troisième expliquant la création de contenu. Nous dirons que c’est une introduction, mais pas mal écrite, comme la première partie.

C’est à Active Channel de Microsoft que s’intéresse la 3ème partie. Difficile à croire, mais c’est de nouveau avec 64 pages et 3 chapitres qui couvrent le sujet. Certainement une passion de l’auteur pour les puissances de deux… La démarche est la copie conforme de la partie précédente, il en va de même pour la qualité. Ni mieux ni moins bien. Passons à la suite.

La 4ème partie cible une troisième technologie. Cette fois-ci, c’est 85 pages et 4 chapitres, traitement de faveur, donc ! Un chapitre supplémentaire est consacré aux animations. Il semble que les auteurs soient plus familiers de cette technologie, car le détail de la création de contenu et des outils est plus fouillée…

Avec la 5ème partie, c’est la technologie Castanet (quel nom !) qui est à l’honneur. Ici, c’est carrément 5 chapitres sur 120 pages, sans compté une annexe qui sont dédiées à ce truc ! Non, finalement, c’est de castagnettes, pardon castanet dont les auteurs sont spécialistes. D’ailleurs le chapitre introductif est bien plus complet, la partie usage est à l’identique des autres. Mais on a ici 3 chapitres consacrés à la création de contenu.

Bien évidemment, ce livre ne présente plus aucun intérêt, si ce n’est historique. A l’époque, il donnait une vision pas trop mauvaises des forces en présences. Ne lui jetons donc pas la pierre.

Delivering Push

Référence complète : Delivering Push – Ethan Cerami – McGraw-Hill 1998 – ISBN : 9780079136930

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s