Note de lecture : The Lean Mindset, par Mary Poppendieck & Tom Poppendieck avec Henrik Kniberg

Note : 7 ; La pensée Lean, ou comment se focaliser sur les choses importantes, au-delà du « Lean Software Development ».

« Nous avons écrit 3 livres à propos du développement logiciel, mais nous ne pouvions en écrire un 4ème, car l’ile du développement logiciel a largement disparu. », c’est ainsi que se termine ce volume. Un texte qui ne s’inscrit dans pas dans la continuité des autres ouvrages des Poppendieck. Il est de loin mon préféré, il dirige résolument vers une pensée « produit ».

Le texte est court, il est expédié en un peu plus de 160 pages sur 5 chapitres et une épilogue. Après une introduction pour camper les notions de « lean mindset », de « fast pace thinking » (représenté par Oto) et de « slow pace thinking » (il s’agit d’Anna) qui nous viennent tout droit de kahneman, on attaque les 38 pages du chapitre 1 « the purpose of business ». Les questions qui y sont adressés sont d’ordre organisationnelles : quelle est la finalité de l’organisation ? Penser qu’il s’agit de maximiser la valeur de l’action est un leurre ou un effet de second degrés, alors que ce qui compte est ce qui mobilise les forces vives de l’entreprise.

Le second chapitre est consacré justement aux facteurs mobilisant les forces vives de l’entreprise. Le sujet couvre 30 pages et introduit également le Lean Product Development. Il ne s’agit pas seulement de motivation intrinsèque, mais d’aider les personnes à grandir, favoriser l’apprentissage. Ce sont des aspects que le Lean revendique mais qui sont rarement bien développés. Il y est aussi question d’intuition et de biais cognitifs, ce qui nous ramène encore à Khaneman.

Le sujet du 3ème chapitre est « delighted customers », et nous voici plongés en plein développement produit sur ces 30 pages. Cela commence par : poser les bonnes questions ! Plus encore que les autres, ce chapitre s’appuie sur des histoires, ma préférée est celle des frères Wright, ou comment ils ont résolu le problème du vol en s’attaquant aux questions les plus importants (mais pas nécessairement les plus évidentes) en premier. Je retiendrais aussi entre autre : « requirements are constraints, everything else is design).

Les 30 pages du chapitre 4 « genuine efficiency » portent la marque d’Henrik Kniberg. On y retrouve des éléments de réflexions déjà distillés sur l’organisation Spotify pour décider de la prochaine chose à faire, comment découpler delivery et développement, etc.

Enfin le dernier chapitre « breakthrough innovation » s’appuie sur l’histoire d’Ed Cadmul et de Pixar pour comprendre le changement de focus que doit porter la culture d’une telle organisation :

  • Quitter le focus de la productivité pour celui de l’impact (une idée récurrente chez Google).
  • De la prédictibilité vers l’expérimentation. La prédictibilité, c’est l’aversion aux risques, un état d’esprit qui n’a aucune chance de faire germer des idées nouvelles.
  • De l’efficacité à la décentralisation : L’efficacité est souvent synonyme de départements spécialisés, d’optimisation des fonctions. A contrario, la décentralisation augmente l’autonomie avec un focus sur la qualité de la collaboration.
  • Du produit au problème : peu importe de livrer de nombreuses et excellentes fonctionnalités, c’est le contexte de l’utilisateur qui compte, la manière dont on va changer pour le meilleur sa façon d’opérer, d’avoir une influence sur la qualité ou l’efficacité de son travail.

Le livre s’éloigne définitivement du processus de développement pour se focaliser sur une réflexion produit, on y troque le « comment » que représente le développement pour le mindset, qui donne plutôt des repères et moins de certitudes. C’est un chemin qui ne prévoit pas de retour en arrière.

C’est pour moi le meilleur texte dont nous ont gratifié les Poppendieck, très largement illustré d’histoires. Le message est fort. Qui plus est, ce n’est pas une lecture qui vous tiendra en haleine longtemps, il n’y a donc aucune raison pour faire l’impasse.

The Lean Mindset

Référence complète : The Lean Mindset, Ask the right questions – Mary Poppendieck & Tom Poppendieck with Henrik Kniberg – Addison Wesley 2014 – ISBN : 978 0 321 89690 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s