Agile Playground #19 : austèrement Kanban !

Je ne sais si ce début d’année est synonyme de démarrage en douceur, mais j’ai tendance à trouver nos premiers meetups doucement fréquentés…
Deux jeux au programme de cette 19ème édition et un ice-breaker !

image

Pendant que la glace fond…

L’ice-breaker, c’est en passe de devenir une tradition à l’Agile Playground ! Aujourd’hui, c’est au pied levé que Franck Beulé nous propose une petit activité pour mieux mémoriser le nom des autres participants. C’est là que je m’aperçois que je connais effectivement trois-quart de l’assemblée. Dois-je m’en inquiéter ou m’en réjouir ? Cela reste à déterminer…

image

Arrive le moment du choix : 2 jeux nous sont proposés :

  • Un « business value game » d’un côté.
  • Un « FeatureBan » de l’autre.

Le choix est plus cornélien qu’il n’y parait. En effet, si je connais le Business Value Game, j’ai du mal à apprécier celui-ci. Mais c’est peut-être que mon animation n’est pas au point. Aussi aimerais-je un de ces jours voir comment d’autres l’animent.

Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui. Christophe Keromen nous propose un Featureban, qu’il nous présente comme une version austère des jeux Kanban. La tentation est trop grande pour moi !

image

Expérimenter Kanban avec Featureban

Le jeu que nous propose Christophe est une adaptation de celui de Mike Burrows. On peut trouver toutes informations nécessaires et les liens utiles sur le blog de Christophe.

Le principe est simple, simplifié à l’extrême même: Un Kanban avec 4 états et des pièces à passer à « terminé ». Tout est anonymisé : les étapes et les pièces (de simples pièces de Lego). Des tirages au sort déterminent si la pièce peut avancer (ou se débloquer selon le cas) ou se bloquer. Nous jouerons plusieurs expérimentations et comparerons celles-ci sur la base du nombre de pièces terminées et de l’en-cours. Nous formons deux tables, la première, animée par Christophe génèrera de nouvelles séries de tirages à chaque tour, tandis que la seconde (celle où je vais jouer) réutilisera la même série de tirages à chaque expérimentation. C’est Olivier qui animera cette table.

image

Premier tour

Sur ce premier tour, chacun joue pour soi (nous avons de pièces de couleur différente pour nous différencier), il n’y a pas de limite de WIP.

image

Le résultat obtenu n’est pas à la hauteur de nos espérances :

  • Nous sommes frustrés de ne pouvoir agir sur les autres pièces lorsque des opportunités s’offrent à nous.
  • La « double peine » nous obligeant à faire deux tirages « face » consécutifs biaisent un peu le jeu à mon avis.

Bref, pas beaucoup de pièces finies et un gros en-cours à la fin de ce round !

image

Second tour

Lors de ce tour, nous voulons observer l’impact d’une limite de WIP (limite de 3 dans les 2 étapes d’en-cours). Toutefois, les joueurs continuent à ne traiter que leurs pièces !

image

Résultat pas très convainquant sur ce round : le nombre de pièces terminées reste le même ! Par contre notre en-cours baisse sensiblement. Nous apprenons quelque chose au passage : grâce à la limite de WIP, quand on atteint les limites d’en-cours, un mauvais tirage peut avoir un effet neutre au lieu d’avoir un effet négatif !

Mais nous restons frustrés de ne pouvoir fluidifier le système en jouant n’importe quelle pièce !

image

Troisième tour !

Nous décidons (comme la fois précédente) de ne changer qu’un seul paramètre pour mieux observer l’influence de celui-ci ! Ici, nous ouvrons à tous les joueurs la possibilité de jouer n’importe quelle pièce. Enfin ! Par contre, nous gardons les limites de WIP du tour précédent.

Cette fois le nombre de pièces terminées augmente très sensiblement. Et non seulement nous jouons les pièces des autres, mais nous collaborons beaucoup plus afin de nous aligner sur une stratégie commune ! Bref c’est bien plus fun. Nous avons hacké le jeu qui devait être austère !

image

Notre capacité est plus grande, une fois que nous avons élargi notre capacité d’action. Mais cette foi, c’est notre limite qui nous parait trop basse !

Quatrième tour…

Pour ce dernier round, nous avons augmenté notre limite de WIP de manière très importante (nous l’avons doublé sur les 2 steps). Notre jeu gagne en fluidité, car nous sommes déjà très bien alignés sur la stratégie. Nous augmentons un peu notre réalisé, mais pas autant que nous l’avions imaginé. En effet la neutralisation des mauvais tirages joue moins lorsque nous augmentons notre limite de WIP !

image

Nous arrêtons là, en envisageant toutefois une expérimentation supplémentaire dans laquelle nous abaisserions la limite sur le step 2, afin de saturer plus facilement le premier step (si, si) et d’avantage neutraliser les mauvais tirages. Vous n’avez probablement rien compris à ma dernière phrase ? Vous n’aviez qu’à être avec nous !

Debrief

La première table a effectué de nouveaux tirages à chaque round. Cela a beaucoup handicapé leur capacité à tirer des enseignements de chaque changement. Ainsi nous pensons que conserver les mêmes tirages est un facteur important de ce jeu.

Par contre, ils ont rapidement hacké la règles des mauvais tirages, une liberté que nous ne nous sommes pas accordé. Il aurait été intéressant de tester cela. Peut-être faut-il clarifier la latitude des changements possibles ?

image

En bref, sur le jeu nous avons pensé que :

  • Il n’est pas adapté à ceux qui découvrent complètement Kanban. Il est trop abstrait pour cela. Kanbanzine ou Getkanban feront mieux l’affaire.
  • Les petites expérimentations très courtes qu’il permet sont excellentes pour découvrir et comprendre l’influence de chaque paramètre.
  • Ces mêmes itérations courtes donnent du fun, car une complicité s’établit entre les joueurs !

End of #19

Au playground, une soirée ça se termine par un buffet. On siffle une bière, malgré l’absence récurrente de décapsuleur et on partage nos expériences !

image

J’ai oublié d’évoquer le l’Agile Playcamp à venir. Un agile Playground sur une journée avec la participation exceptionnelle de Luke Hohman. C’est Greg Hutchings qui a rendu cet évènement possible. Cet évènement sera précédé la veille par une formation certifiante aux innovation games, toujours par Luke Hohman !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s