La facilitation en kit

Ce “falititator toolkit” donne de nombreuses clés pour appréhender et focaliser la dynamique des groupes. Plus qu’un simple article, il s’agit-là d’un mini-book regroupant le “best of” des auteurs en matière de facilitation. J’ai apprécié la concision et l’efficacité du propos dans chacune des parties abordées:

Le rôle du facilitateur : en une seule page, les responsabilités et ses challenges !

La dynamique de groupe : elle s’articule autour du modèle de Tuckman, reprends la liste des bons et des mauvais comportements et les schémas d’intervention.Le tout en moins de 5 pages.

Idéation et consensus : on aborde ici le coeur de l’ouvrage et les outils qui le constitue : l’art de l’écoute, le “focused conversation”, “appreciative inquiry”, Le brainstorm, le consensus, le processus d’affinité. On a du mal à se rendre compte que l’on a couvert tout ça en 11 pages !

Les réunions efficaces : On balaye les états d’esprit, la check-list (avant, pendant et après), les rôles et règles et les comportements. J’aurais cru cette partie plus riche, mais là encore ce chapitre ne fait que 6 pages.
Gestion de projet: Une page … dont je ne comprend pas ce qu’elle fait là !
Stakeholders input tools : Elles tournent beaucoup autour du Focus group et un peu autour du Web Survey (plus pour faire la pub d’un outil dirait-on). En 6 pages, c’est quand même bien.

Outils pour collecter et analyser les données : quelques outils sont proposés, ils sont bons à rappeler même s’ils sont assez classiques : check sheet, importance / satisfaction diagrams, analyse causale, diagrammes d’interrelation, analyse SWOT.
Flowcharting: Il est assez curieux de trouver ici ces 3 pages sur les flow charts diagrams ici. Cela a bien peu à voir avec la facilitation proprement dite…

Outils de prise de décision : Sans être mortel, ce chapitre nous donne ou rappelle quelques outils : matrice de critères, analyse “force field”, Notation 0 à 10, matrice impact / effort.

Mesurer les impacts : On est plus ici dans la déclaration d’intention. Ou plus exactement, il s’agit d’introduire le matériel fourni en annexe qui d’ailleurs vaut aussi bien le coup !

Bref un papier remarquable qu’il serait dommage de négliger, même si 2 ou 3 parties sont un peu plus faibles ou n’ont simplement pas leur place.

La plupart des outils sont décrits de manière introductive, voir un peu plus. En fait, ce qui est fourni ici est largement suffisant pour démarrer, mais les auteurs donnent aussi les pointeurs pour aller plus loin !

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s