Agile Playground #13

Retour chez Valtech pour cette nouvelle édition des Playgrounds. Aujourd’hui nous avions le choix entre deux jeux aussi attrayants l’un que l’autre : la Pompafric (présentée à l’Agile Game France 2014) mais que je n’avais pas expérimenté et le Values Advocacy. C’est Pierrick qui nous présente le programme.

image

Ice-Breaker

Pour amorcer joyeusement cette soirée, on a droit à un “nombre secret”, le même jeux que nous avions pu essayer lors de l’Open Space Agile France. Du coup, me voici exclus du jeu, c’est pas juste ! J’observe les efforts plus ou moins vains des participants pour se faire comprendre…

image

L’alignement final est assez étrange : on y a des “ordonancements locaux” signe qu’il a manqué une vérification de cohérence entre les groupes. Une mention spéciale à celui qui a tenté de se faire comprendre en convertissant son nombre en “taille de Schtroumph” !

image

Values Advocacy

Finalement, je me décide pour le Values Advocacy. En entrant dans la salle, on découvre le déroulement de la session affiché au mur, sous forme de fresque !

image

Le principe est assez simple : 4 équipes et les 4 valeurs agiles … et leurs “opposés”. On effectue une série de batailles : deux équipes s’affrontent pour défendre une valeur du manifeste et leur contraire. Les deux autres équipes forment le jury. Ensuite on tourne. C’est donc une sorte de tournante, mais en tout bien tout honneur. A la fin du jeu, chaque équipe aura eu l’opportunité de défendre une fois une valeur, une fois l’opposé d’une valeur, et de faire partie du jury deux fois. Il y a ensuite un système un peu compliqué pour compter les points, mais ce n’est pas très important.

Action !

Round 1 et 2

Chaque équipe prépare son plaidoyer. Pendant ce temps les membres du jurés circulent pour évaluer les idées qui émergent.

image

Un premier tour de vote a lieu à la fin du temps de préparation des plaidoyers.

image

Chaque équipe doit ensuite défendre ses idées et convaincre. Comme le fait ici Pascal.

image

Ou Corina

image

Un second tour de vote a lieu à l’issu de cette étape. La note final est une aggrégation un peu curieuse des deux votes.

Le second round se fait selon le même modèle (mais pas les deux mêmes équipes).

Rétrospective

A l’issu des deux premiers round : une rapide rétrospective.

image

Nous remontons essentiellement deux points :

  • Le temps de préparation des plaidoyers devrait être raccourcis
  • Il serait sympa de scénariser un peu le volet délibération / jury

Pas possible d’adresser le second point dès maintenant. Mais le premier est pris en compte : nous diminuons le temps de préparation de 8 minutes à 5.

image

Rounds 3 et 4

C’est donc reparti avec un rythme un peu plus soutenu. On prépare les argumentaires…

image

On s’active pour défendre ses positions.

image

L’une des équipes se trouve réduite à 3 membres, mais visiblement le nombre ne fait pas la force…

image

Et de nouveau, bien sûr, les plaidoyers !

image

Résultats et conclusions

Par deux fois les antithèses agiles ont battu les valeurs du manifeste et l’inverse est aussi arrivé par deux fois ! Que doit-on en penser ?

  • Tout d’abord que les équipes ont fait du bon boulot à défendre les idées auxquelles elles sont opposées. Pour tout avouer, c’est même beaucoup plus drôle !
  • Le Jury ont fait du bon boulot à juger en toute impartialité.
image

Au fur et à mesure du jeu, les plaidoyer ont aussi évoluer pour donner plus d’impact à la forme. Cela a finalement peu joué. Une équipe est d’ailleurs tombé dans le travers d’articuler complètement l’argumentaire autour de la forme, mais la faiblesse de cet argumentaire a joué en leur défaveur (alors même qu’ils défendaient les valeurs du manifeste) !

image

La réduction du temps de préparation a donné plus de rythme à la seconde partie, mais comme vous le voyez ci-dessous, l’impact sur le nombre d’arguments développés, bien que visible, n’est pas si important que cela.

image

Le jeu est réellement plaisant et nous oblige à réfléchir honnêtement non seulement à nos valeurs agiles que nous prenons pour acquises, mais aussi à ce que peuvent apporter leurs opposés. Ou au moins à comprendre à ce que les anti-agilistes y trouvent.

image

Curieusement d’ailleurs, je me suis retrouvé confronté dès le lendemain à ce cas de figure ! Nicolas a évoqué l’usage de ce jeu dans des groupes composés d’agilistes et d’anti-agilistes (ou de nouveaux venus). Je ne suis pas certain que l’on y obtienne les résultats escomptés. Notre population a fait un bon travail à argumenter solidement les deux côtés. Des anti-agilistes feraient-ils de même ?

Bref, j’ai passé un très bon moment. Mais je m’interroge encore sur l’usage que l’on peut faire de ce jeu. Vous retrouverez le vécu de la session sur le billet de blog de Nicolas.

Fin de soirée

Comme à l’accoutumé, on termine notre soirée de manière informelle autour d’un petit verre ou d’une bière.

image

Je ne m’éternise pas ce soir, j’ai une journée chargée le lendemain. Justement avec des agile games !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s