Meetup Neo4J de décembre 2013 : Des recommandations en temps réel avec Recolytic

Ce sont deux sujets qui seront abordés lors de ce meetup. En effet, en introduction à la présentation de Rochdi Chakroun, Cédric Fauvet a évoqué le concours GraphGist, concours où il y a peu à gagner. Mais ce n’est pas l’objectif. Ici, il s’agit plutôt de monter de petits cas d’utilisation originaux. Neo4J souhaite visiblement pouvoir montrer beaucoup de cas d’utilisation créatifs et variés de sa base de données.

Cédric Fauvet débute généralement ces rencontres par une présentation de la société, des cas d’usage de Neo4… Celle-ci ne fit pas exception.

image

Bien sûr il nous présente les mêmes concepts, les même cas d’utilisation ou presque, mais le propos évolue quand même un peu à chaque fois. Et de plus, il y avait aujourd’hui Neo4J 2.0 à évoquer ! Il n’y a rien non plus de rébarbatif dans sa façon de présenter les choses. Après tout, avant d’être responsable de Neo4J France, Cédric était un développeur comme nous !

Mais avant de passer à la suite : Pizza time !

image

Recolytic

Rochdi Chakroun est architecte logiciel chez Vente Privée. Mais ce n’est pas à ce titre qu’il venait aujourd’hui, mais plutôt pour présenter le fruit d’un projet personnel : Recolytic.

image

Le constat de Rochdi est que les systèmes de recommandation sont aujourd’hui obscures : "nous allons faire progresser votre chiffre d’affaire, vous n’avez pas à savoir comment". Une position qu’il juge insupportable au regard de l’aspect stratégique de ce traitement.

Autre aspect que l’orateur a voulu adresser : la recommandation en temps réel. Les moteurs de recommandation s’appuient sur la plupart sur des algorithmes et des traitements de machine learning qui demandent de longs temps de traitement en différé pour fournir de nouveaux modèles mis à jour.

Recolytic se veut performant, facile à intégrer et transparent sur la stratégie. Il s’appuie bien sûr sur Neo4J, ici le modèle c’est le graphe. Et ce graphe est composé de triplets utilisateur – action -ressource. Il est à noter que Rocolytic est complètement agnostique sur la nature des ressources. Des poids peuvent être accorder aux actions ou aux ressources, par exemple pour donner plus d’importance à un achat par rapport à une consultation.

Pour ce qui est des APIs, Rocolytic en propose 3 catégories :

  1. Les API de collecte : pour récupérer les actions des utilisateurs.
  2. Les APi de recommandation. Elles permettent plusieurs stratégies.
  3. Les API de mesure. Afin de mesurer après coup la pertinence de recommandations et ajuster le paramétrage en conséquence.

A l’initialisation de Recolytic, on débute sans informations de l’utilisateur. Il est donc pertinent de commencer avec la stratégie par défaut : les plus populaires.

Il sera ensuite possible de basculer vers une autre stratégie, par exemple la similarité de panier.

Pour démontrer le produit, Rochdi nous propose de nous promener dans un site d’e-commerce de démonstration.
Rochdi ne s’est pas encore fixé d’objectif pour les prochaines étapes : en faire un open-source, ou une startup… Il avoue surtout avoir besoin de récupérer de ses efforts. On le comprend : il a quand même réalisé tout cela en gardant son activité chez Vente Privée !

En Janvier, nous rencontrerons un autre cas d’utilisation avec Structr.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s