Note de lecture : BPEL pour les services Web 2ème édition, par Matjaz B. Juric, Benny Mathew & Poornachandra Sarang

Note : 4 ; Hélas assez ennuyeux.

BPEL est, en quelque sorte, le modèle d’exposition du SOA. Ni les produits ni les ouvrages ne se bousculent pour autant au portillon, toutefois. J’étais donc assez content d’avoir mis la main sur un de ces livres, celui-ci étant traduit en français, en prime ! J’avoue ne pas en avoir eu pour mon argent (il faut aussi dire que le livre est particulièrement cher).

Le livre se découpe en deux grandes parties : la première est consacrée à la description de BPEL, avec une assez longue introduction sur les Web Services, la seconde est dédiée au survol de deux outils : Oracle BPEL Server et Microsoft Biztalk, ce dernier n’étant traité que de façon superficielle.

La première partie (celle sur BPEL), débute par 2 chapitres introductifs. Le premier introduit les concepts généraux de SOA, des ESB et de l’orchestration de services en général. Sans être un chef d’œuvre, il donne un bon panorama de la question. Le second introduit les normes liées au Web-Services et la pente est plutôt raide, j’ai fini par décrocher.

De cette première partie, ce sont en fait les chapitres 3 et 4 qui traitent réellement de la grammaire BPEL. Ils sont à mon sens les plus importants de l’ouvrage et me laissent un sentiment mitigé. Certes, le boulot est fait et la grammaire présentée, mais on sent l’auteur souvent plus pressé de présenter des fragments de XML que d’exposer l’explication correspondante. J’avoue que le propos est souvent difficile à suivre, à défaut d’être passionnant (ce qu’il n’est pas), et j’ai régulièrement perdu pied. Au final, le livre m’a quand même bien aidé à voir la « big picture ».

L’une des plus-values de ce livre est probablement de montrer comment tout cela se met en œuvre avec un serveur BPEL. Deux d’entre eux sont présentés, mais c’est surtout Oracle BPEL server qui illustrera le propos. Les chapitres 5 et 6 (soit 125 pages) sont consacrés à cela.

Le chapitre 5 est particulièrement intéressant car il expose non seulement l’architecture d’Oracle BPEL server mais explique également comment les fichiers sources sont organisés, comment s’effectue le déploiement, ainsi que l’utilisation des outils de développement (a.k.a. BPEL Designer). Le chapitre 6 consacré aux aspects avancés du produit est également intéressant, surtout grâce à la présentation de l’intégration de WSIF au sein de l’outil.

La partie dédiée à Biztalk server qui termine l’ouvrage (chapitre 7) est un ajout dont on aurait bien pu se passer : la présentation est inintéressante et présente essentiellement un défilé de copies d’écrans sans réellement exposer la philosophie et l’architecture du produit. On en ressort aussi ignorant qu’on y est entré.

Si vous cherchez un ouvrage traitant sérieusement de BPEL, soyez lucide, il y a peu de choix. Celui-ci n’est peut-être pas obligatoire, mais vous allez tomber (ou retomber) dessus assez vite. Mais le livre ne fait pas briller les yeux. Les middleware de workflow ne sont pas forcément non plus des sujets « trendy » d’où le déficit d’ouvrages…

bpel-services-web

Référence complète : BPEL pour les services Web 2ème édition, Orchestration de services web avec BPEL : guide pour architectes et développeurs – Matjaz B. Juric, Benny Mathew & Poornachandra Sarang – Packt publishing 2006 – EAN : 978 1 847192 16 5

Bpel Pour Les Services Web: Deuxime Edition

http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/1847192165?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s