Note de lecture : Cloud Application Architectures, par George Reese

Note : 3 ; Ou plus exactement : Aborder Amazon EC2 pour l’ingénieur système

Aborder le Cloud quand on a pas grande idée de la chose est un exercice difficile. Le livre de George Reese a pour but de nous mettre le pied à l’étrier. En vérité, avec ses 160 pages, ce n’est pas un bien gros ouvrage. Aussi n’est-il pas surprenant de constater qu’il se focalise sur un cas particulier : le déploiement d’applications en IAAS sur Amazon EC2. Même les autres offres Amazon sont mises de côté (j pense bien sûr à S3). C’est en fait principalement les aspects système liés au déploiement sur EC2 qui sont développés ici.

Le premier chapitre se focalise sur les cas d’usage du cloud computing et les aspects économiques qui lui sont attaché.

Le second chapitre détaille l’offre Amazon, les concepts qu’il faut connaître lorsque l’on pénètre dans cet écosystème : EC2, S3 ; elastic IP, Région, EBS, etc… On y manipule déjà ces objets via les commandes permettant de créer et gérer ces différents objets. De quoi donner une dimension plus concrète au propos.

Le troisième chapitre « avant la transition » revisite le modèle économique afin de nous aider à faire un choix sur le modèle de déploiement. Les différents aspects à considérer (sauvegarde, sécurité, disponibilité, scalabilité, aspects légaux) sont abordés. J’ai bien aimé ce chapitre qui oblige à se poser de nombreuses questions préalablement à l’établissement d’une « architecture cloud ».

Le chapitre 4 est une partie assurément importante du livre car elle présente des cas d’architecture d’applications cloud. Hélas les 30 pages de ce chapitre sont plus une introduction qu’un traitement en profondeur.

Les chapitres 5 et 6 sont dédiés à la sécurité d’une part et au « disaster recovery planning » d’autre part. Ce sont deux éléments très importants d’une architecture cloud. Si la partie dédiée à la sécurité s’avère plutôt traitée en profondeur, donnant pas mal d’éléments de réflexion, le chapitre 6 donne plutôt quelques éléments sur le DRP, mais guère plus.

Qui dit « cloud » dit « scaling » et « élasticité ». Le chapitre 7 est dédié à cette question, mais là encore le point est traité assez légèrement.

Au-delà des 7 chapitres de ce livre, on notera 2 annexes dédiées à Rackspace et GoGrid. Ecrits par les CTO de ces deux entreprises, il s’agit hélas plutôt de brochures publicitaires pour ces deux offres.

En conclusion, ce livre apparaît pour moi plutôt comme une introduction au Cloud et plus particulièrement à IAAS avec EC2. Il a clairement le mérité d’amorcer les pistes de réflexions (au demeurant pas si évidentes) liées au déploiement de solutions Cloud. Il est loin d’être une référence exhaustive sur le sujet. Peut-être n’est-ce pas plus mal, car le sujet évolue vite, tout comme les différentes offres, et cela permet d’avoir un certain état de l’art en 160 pages ! L’inconvénient est l’obsolescence très rapide de ce livre.

L’offre Cloud avance et évolue à la vitesse de la lumière. Je crains qu’un texte accusant déjà 3 ans ne puisse être toujours être considéré comme pertinent.

cloud-computing-architectures

Référence complète : Cloud Application Architectures, Building applications and infrastructure in the cloud – George Reese – O’Reilly 2009 – ISBN : 978 0 596 15636 7

Cloud Application Architectures: Building Applications and Infrastructure in the Cloud

http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/0596156367?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s