Note de lecture : Spring in Action 3rd édition, par Craig Walls

Note : 6 ; A la fois plus et moins complet que l’édition précédente.

Spring devient de plus en plus important … de plus en plus gros, même s’il se modularise. Je me demandais bien à quelle sauce on allait être mangé cette fois-ci ! L’édition précédente faisait 700 pages, celle-ci en fait … 380 ! En fait, non seulement cette édition se recentre sur les aspects essentiels du frameworks (certains thèmes ne sont donc plus traités), mais les aspects qui le sont toujours ont été revus et en fait la table des matière a changé de manière non anecdotique. Mon conseil : si vous avez la seconde édition, conservez-là !

Dans la première partie, les déclarations XML sont traitées plus légèrement à la faveur des annotations plus largement décrites, ainsi que du langage d’expression. De même la déclaration d’aspects est traité sur plus d’espace.

Ce qui était dans la précédente édition la seconde partie se retrouve désormais sur deux parties (la 2 et la 3). La plus importante différence réside sans doute dans le « client side Spring » qui a complètement disparu.

La première partie « Core Spring » regroupe 4 chapitre et compte 110 pages. Elle reprend les aspects qui ont fait le succès des éditions précédentes : une bonne introduction à ce qu’est Sprint (en y intégrant dès le début les annotation et les aspects) et un chapitre très solide sur le wiring qui inclut les namespaces de Spring et le langage d’expression SpEL. A cela s’ajoute un chapitre tout nouveau sur la prise en charge de l’injection de dépendances par annotations qui complète celui consacré aux aspects. Tout cela est très didactique et très bien épaulé par des exemples assez courts pour être parlants et de bons schémas.

La seconde partie « Spring Application Essentials » est longue de 140 pages en 5 chapitres. C’est le liens aux couches applicatives qui sont traitées ici. D’abord l’accès aux bases de données. Ce chapitre s’enrichit d’une partie consacrée à JPA, mais hélas les autres frameworks (à l’exception d’Hibernate) sont abandonnés ! Regrettable, spécialement pour iBatis / MyBatis. Une lacune que l’on va retrouver dans le chapitre suivant consacré aux transactions qui fait même l’impasse sur les transactions XA ! Les chapitres dédiés à Spring MVC et Spring Webflow sont repris de l’édition précédente et actualisés. Mais ne cherchez pas l’intégration avec JSP, JSF ou Struts : cela a complètement disparu. Il en va de même pour l’intégration EJB (bon, pour EJB2, j’aurais tendance à comprendre…). Enfin le chapitre consacré à la sécurité est toujours là, ni mieux ni moins bien que dans l’édition précédente.

La dernière partie est consacrée à l’intégration. Les exporters qui sont là depuis la version 1.0 peuvent passer pour de vieux trucs, mais ils sont bien pratiques et ils figurent toujours au menu de cette édition sans en réduire la voilure. Ouf ! Ne pas évoquer le support REST eut été une grosse lacune aujourd’hui : un chapitre complet lui est consacré. On retrouve aussi le support JMS, qui traite aussi de l’intégration ActiveMQ et Lingo. Le chapitre consacré à JMX est très court mais fait le boulot. Et finalement, le dernier chapitre regroupe l’intégration des trucs qui ne vont pas ailleurs. : l’externalisation de la configuration (cela aurait eu plus de sens dans la première partie), le wiring via JNDI, EJB (tiens si, finalement on en parle…), l’envoi d’emails et la planification de tâches. Sur ce dernier aspect on ne parle que du Scheduling natif Spring, mais pas de l’intégration Quartz qui est pourtant plus puissant ! Là encore, ne jetez pas votre édition précédente.

C’est vrai, Spring devient de plus en plus volumineux, mais il devient aussi modulaire car tout le monde n’a pas besoin de tout tout le temps. La ligne éditoriale du livre suit ce principe et un ouvrage de près de 700 pages qui aurait été en route pour en faire 900 se trouve réduit à en faire 380. La qualité de la rédaction est toujours là et les adaptations à Spring 3.0 sont réelles sans que cela soit pour autant des changements en profondeur à bien des égards. Le livre a été profondément restructuré au passage, et cela me paraît plus logique et mieux fait ainsi. Il faudra donc aussi compter désormais avec d’autres volumes pour compléter celui-ci : Spring batch in Action, Spring Integration in Action, etc…

Bref, ne vus dépêchez pas de jeter la seconde édition…

spring-inaction-3edt-manning

Référence complète : Spring in Action, 3rd édition – Craig Walls – Manning 2011 – ISBN : 978-1-935182-35-1

Spring in Action

http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/1935182358?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s