Note de lecture : Ruminations on C++, par Andrew Koenig & Barbara Moo

Note : 6 ; Amis touristes, ce livre n’est pas pour vous !

Au premier abord, l’ouvrage n’en impose pas trop, le volume semble modeste sans parler du design de la couverture façon vache qui rit. Mais rapidement, on se rend compte déjà que la finesse du papier nous avait dissimulé ses 370 pages.

Ce livre qui est plutôt un recueil, est un compilation des articles d’Andrew parus essentiellement dans JOOP (Journal of Object-Oriented Programming), mais aussi dans C++ Report et dans C++ Journal pour une petite partie d’entre eux. C’est donc dans une sélection de 98 articles publiés sur une durée de 8 ans que les auteurs ont fait leur choix. Ils sont regroupés sur 32 chapitres, pardon 33 car Andrew Koenig, en bon informaticien commence par un chapitre 0 ! Ces chapitres sont eux-mêmes rassemblés en 6 parties.

La première partie « motivations » présente assez peu de code. L’auteur y développe son crédo personnel envers C++, essentiellement en le comparant au langage C auquel il donne clarté et sécurité. Le style y est aussi plus personnel que dans les parties suivantes.

La seconde partie « classes and inheritance » est le prétexte pour revisiter les grands thèmes du C++ classique : héritage, polymorphisme et surcharge, constructeur copie, virtualité, etc… Nous avons même droit à une petite variation sur le thème du smart pointer. Il s’agit plus de l’usage du paradigme objet du C++ que d’un cours sur l’orienté objet.

La troisième partie est consacrée aux templates. En fait, il est consacré à la compréhension de la STL. Cela commence doucement par les conteneurs, puis par les itérateurs, les algorithmes et fonctions pour finalement aborder les adaptateurs. Ce n’est pas à proprement parler un tutorial STL, mais plutôt un apprentissage par la construction de ses mécanismes fondamentaux.

La quatrième partie se focalise sur les principes de conception des librairies. Honnêtement, j’ai trouvé cette partie difficile à aborder, les points fondamentaux des auteurs m’ont paru confus, ainsi que le message d’ensemble.

Si elle est courte, la cinquième partie n’est pas la moins intéressante. Intitulée « techniques » c’est en fait une boite à outil à utiliser pour débugger, tracer, gérer des clusters d’objets, etc…

La sixième partie « wrap up » conclut l’ouvrage. Elle est très courte, il y a peu à en dire.

Ce livre à recommander aux personnes fortement motivées pour approfondir leurs connaissances sur le C++. Même s’il prétend le contraire, la prose d’Andrew Koenig n’est pas du Scott Meyers. Le style est plutôt sec, parfois même un peu confus. Mais le niveau de technicité est au rendez-vous, bien qu’il faille quand même un bagage minimum assez conséquent en C++ pour tenir la distance… Le texte a été remanié afin de ne pas donner une impression trop forte de juxtaposition d’articles. C’est gagné de ce côté, même si tout n’est pas lisse. Les parties plus anciennes ont été remises au goût du jour, c’est à dire celui du pré standard 98, même si les auteurs ne cherchent pas à tout prix à dégainer les dernières nouveautés du langage. Il préfèrent se concentrer sur le « core langage ».

Quel que soit votre niveau, il serait surprenant que vous n’en retiriez pas quelque chose. A une exception près : je déconseille fortement aux débutants !

ruminations-c++

Référence complète: Ruminations on C++ – Andrew Koenig & Barbara Moo – Addison Wesley 1997 – ISBN: 0-201-42339-1

Ruminations on C++: A Decade of Programming Insight and Experience


http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/0201423391?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s