Note de lecture : Project Retrospectives, a handbook for team reviews, par Norman Kerth

Note : 8 ; De l’or en pages ! Book of the Year 2006 !

La plupart du temps, quand un auteur traite un sujet, et plus encore lorsqu’il s’agit d’un sujet touchant au consulting, si cet auteur nous livre son savoir, il garde souvent pour lui son savoir-faire. Rien de tel ici, Norman Kerth nous lâche tout : ses trucs, sa façon de vendre les rétrospectives, l’attitude qu’il adopte dans certaines situations, absolument tout !

La rétrospective est une étape méconnue (et souvent méprisée) de la vie du projet : elle permet de tirer les enseignements positifs comme négatifs, du déroulement de celui-ci. C’est grâce aux rétrospectives qu’une organisation peut réaliser une démarche d’amélioration de ses processus. Après un rapide chapitre introductif traitant du besoin de rétrospectives, le livre débute réellement par un chapitre consacré à une présentation générale des rétrospectives, à l’aide d’une étude de cas fictive. Celle-ci campe très bien le contexte et permet de comprendre la progression d’une rétrospective. Les trois chapitres suivants sont consacrés aux étapes préalables : la vente, les choix et la préparation de la rétrospective.

Le chapitre 6 est de loin le plus long de ce livre, avec ses 70 pages. Il présente des exercices (il y en a 12) sous forme de patterns. Ce sont ces exercices qui forment la substance des rétrospectives. Ceux-ci sont largement expliqués, en termes de but, de contexte et de déroulement. Ils sont généralement illustrés par une expérience vécue qui ajoute encore à l’intérêt de l’exercice.

Les chapitres 7 et 8 sont consacrés aux postmortems: la rétrospective des projets ayant échoué et arrêtés avant leur terme. Les conditions psychologiques de tels projets ont amené Norman Kerth à adapter sa démarche et ses exercices à ces conditions particulières. On ne saurait conclure un tel ouvrage sans aborder les aspects de compétence du facilitateur : quelles qualités, quelle formation doit-il avoir, quelles compétences doit-il développer. Enfin, l’ouvrage se conclut sur les rétrospectives de rétrospectives et la manière de collecter ces expériences dans une organisation.

Vous l’aurez compris : cet ouvrage est non seulement complet sur le sujet, mais d’une substance hors norme, il s’agit pour moi d’un livre incontournable sur le sujet, qui doit absolument être lu par quiconque souhaite devenir facilitateur de rétrospectives.

project-retrospectives-dorsethouse

Référence complète : Project Retrospectives, a handbook for team reviews – Norman L. Kerth – Dorset House 2001 – ISBN: 0-932633-44-7

Project Retrospectives


http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/0932633447?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s