Note de lecture : Dynamics of Software Development, par Jim & Michele McCarthy & Michele McCarthy

Note : 4 ; Difficile à lire…

Cet ouvrage (plutôt succinct, moins de 200 pages) a été originellement écrit en 1995. L’auteur fut chef de produit sur Visual C++ 1.0, produit que j’ai personnellement trouvé fort peu convaincant, mais il est vrai moins « has been » que son prédécesseur MSC 7.0 ! Le texte est donc assez ancien, datant d’une époque de croissance des applications Windows, et il ignore donc le nouveau paysage créé par l’Internet (dont le texte ne parle pas du tout). Curieusement, dans cette mise à jour, la prose originale n’a pas été touchée, hormis parfois une petite note.

Le livre est structuré en 2 parties, plus une « troisième partie » sous une forme de vidéo de l’auteur. La première partie compte 154 pages divisés en 5 chapitres (de tailles très inégales) plus une annexe, eux-mêmes structurés en 54 items. Ces chapitres correspondent aux phases de développement, non pas calquées sur les classiques et fort peu réalistes « recueil des besoins, analyse, conception, etc… », mais plutôt sur une analogie du jeu d’échec :

Opening moves : on parle ici du lancement du projet, de son organisation et de ses objectifs.

The middle game : il représente le « ventre mou » du projet, la partie la plus longue durant laquelle le projet est sur les rails, mais où les features doivent être construites.

Ship mode : Qu’est-il nécessaire de faire pour livrer le produit, une fois le développement complété ? Ce chapitre traite des activités de fin du projet.

The launch : Comment gérer une arrivée sur le marché, comment créer un évènement de lancement ?

J’ai trouvé le texte intéressant par endroit, certaines des idées sont franchement précurseur des principes agiles (je pense entre autre aux « feature teams », mais l’aspect historique est généralement de peu d’intérêt pour le lecteur. Le problème le plus ardu est celui de l’anglais, trop recherché et surtout souvent trop imagé qui en diminue l’impact pour le lecteur français. Que penser de « don’t flip the bozo bit », par exemple ?

Bref, malgré sa réputation, je ne saurais conseiller cet ouvrage, pas assez (ou plus assez) original par lui-même et trop difficile à lire, nonobstant son petit volume.

The Dynamics of Software Development

Référence complète : Dynamics of Software Development – Jim McCarthy & Michele McCarthy – Microsoft press 2006 – ISBN : 0-7356-2319-8 ; EAN : 978-0-735-62319-4

Dynamics of Software Development


http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/0735623198?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s