Note de lecture : Software Requirements, 2nd edition, par Karl E. Wiegers

Note : 9 ; Encore meilleurs avec le temps … et toujours une référence sur la gestion des exigences!

Je l’avais dit ailleurs, mais j’estime qu’un ouvrage dans sa seconde édition qui ne s’améliore pas mérite une note en baisse ! Vous pouvez donc déjà conclure qu’en gardant la même note que j’avais attribué à la première édition, cette nouvelle mouture a amélioré le texte original. Pas seulement amélioré d’ailleurs, mais aussi amplifié car l’ouvrage est augmenté de 100 pages. Après presque 10 ans de perspective sur les écrits concernant la gestion des exigences, Karl Wieger et les Robertson restent mes ouvrages de référence sur le sujet. Ce n’est pas rien et cette mise à jour (qui est en fait plus que cela) remet le livre en selle pour autant qu’il fût jamais détrôné.

La structure du livre est passée de 3 parties à 4 et le découpage a également évolué. Je ne vais pas rentrer dans le détail des chapitres, mais tenter de parler de chacune des parties.

La première partie est intitulée « Software requirements : What and Why ». A priori cette partie est dévolue aux nouveaux venus dans la partie. Erreur, cette partie mérite d’être également étudiée par les analystes expérimentés tout autant ! A la place des banalités convenues, l’auteur explique clairement et nettement les différents types de besoins et les différentes perspectives à considérer sur leur expression. On y aborde avec honnêteté les attentes des utilisateurs et la façon concrète et pragmatique dont on peut les aborder dans le cadre d’un projet. Les « bonnes pratiques » nous renvoient aux droits et aux devoirs de l’analyste et de l’utilisateur durant l’expression des besoins. Sans jamais réellement évoquer l’approche agile, l’état d’esprit y est et je conseillerais sans hésitation la lecture de cette première partie à tout agiliste !

La seconde partie porte tout simplement comme titre « Software requirements developpement ». Avec ses 220 pages et ses 12 chapitres, c’est la plus longue du livre ! Il s’agit d’une approche « par facette » plus que par activité et qui couvre remarquablement toute l’activité de recueil du besoin : établissement de la vision, dialogue avec les utilisateurs, règles métiers, scénarios d’usage, documentation, validation, qualification, etc… Chaque chapitre est clairement focalisé sur un point de vue, clair et riche sans se perdre dans des considérations stériles.

La troisième partie est consacrée au « requirements managements », où comment gérer l’évolution des exigences dans le temps. Cela couvre l’outillage, la gestion des changements et de la traçabilité. Si cela ne couvre que 65 pages, ne croyez pas pour autant que le sujet est traité avec légèreté car l’essentiel est dit, même si il peut être complété par ailleurs.

La dernière partie « implementing requirements engineering » est nouvelle et certainement moins passionnante (sans être mauvaise). Mais on est plus loin des processus agiles.

La première édition était bonne, la seconde l’est plus encore. L’ouvrage couvre avec succès toutes les facettes du recueil des besoins et peut figurer comme seul ouvrage sur la gestion des exigences dans votre bibliothèque si vous ne souhaitez qu’un livre.

wieger-soft-reqt

Référence complète : Software Requirements, 2nd edition – Karl E. Wiegers – Microsoft press 2003 – ISBN: 0-7356-1879-8; EAN: 978 0 7356 1879 4

Software Requirements: Practical Techniques for Gathering and Managing Requirements Throughout the Product Development Cycle

http://www.goodreads.com/book/add_to_books_widget_frame/0735618798?atmb_widget%5Bbutton%5D=atmb_widget_1.png&atmb_widget%5Bhide_friends%5D=on

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s